close
Share with your friends

On gagne tous à se serrer les coudes en ces temps difficiles. Et maintenant plus que jamais, toute l'équipe de KPMG au Canada s'est engagée à aider les Canadiens à surmonter cette crise et, espérons-le, à en sortir grandis. Voici comment nos employés agissent concrètement pour le mieux-être de tous.


Yanic - Tendre la main quand ça compte.

Yanic, Montréal

Je m'investis.

On est en mars et je ne le sais pas encore, mais ce sera ma dernière fois dans nos locaux avant longtemps. Notre associé principal nous fait signe d'entrer dans son bureau. « Nous allons travailler virtuellement pendant un petit moment », laisse-t-il tomber. « Mais nous aurons beaucoup de travail à former une équipe spéciale COVID pour soutenir nos clients, et il nous faudra des volontaires pour y arriver. » J'ai immédiatement accepté le défi.

Ce fut le début de l'un des projets les plus stressants, exaltants et gratifiants de ma carrière.

J'ai toujours aimé le travail concret. Faire des choses qui comptent vraiment. Et c'était ma chance de faire partie de quelque chose de grand, d'aider à développer et à mettre en œuvre une stratégie pour soutenir nos clients face à une menace réelle pour leurs entreprises.

Je n'oublierai jamais l'un des premiers clients avec lequel j'ai collaboré : un détaillant québécois avec une forte présence régionale. Les restrictions liées à la COVID avaient obligé l'entreprise à fermer ses portes, mais elle avait déjà pris des engagements importants en matière d'inventaire. Nous l'avons aidé à profiter des programmes de soutien du gouvernement au moment où elle en avait le plus besoin. Je me sentais tellement fier de jouer un rôle pour l'aider à surmonter la tempête – et possiblement à en ressortir grandie.

On s'investit.

Notre bureau de Montréal a lancé une équipe d’intervention COVID-19 pour aider les PME du Québec. Ce groupe de travail, comme de nombreux autres dans tout le pays, a travaillé sans relâche pour aider les entreprises partout au Canada à surmonter la crise.

Nous avons été là à chaque étape pour aider les entreprises à repenser leurs modèles d'exploitation, à s'adapter au travail à distance, à obtenir des fonds gouvernementaux et bien plus encore. Nous croyons que les entreprises locales sont essentielles et qu'elles représentent l'avenir de nos communautés. Et nous continuons de tout mettre en œuvre pour les aider non seulement à survivre, mais à prospérer.


Minci, Toronto

Je m'investis.

La pandémie a changé bien des vies. Elle a entraîné des difficultés et a amplifié les défis existants. Mais pour moi, elle a aussi entraîné un changement de mentalité. J’ai réalisé qu’il existe un monde bien plus vaste, avec des gens qui ont besoin de bonté et de soutien – comme j'en ai aussi eu besoin par le passé.

Quand j'ai déménagé de Chine au Canada en neuvième année (l'équivalent de la 3e secondaire), je comptais sur les programmes parascolaires pour m'aider à trouver mon chemin et à m'adapter à la nouvelle culture. C'est pourquoi lorsqu'on a fermé les écoles en raison de la COVID, seulement deux mois après mon arrivée chez KPMG, j'ai été inspirée par la collaboration du cabinet avec la Toronto Foundation for Student Success (TFSS). Elle avait un programme appelé Food for Kids venant en aide aux élèves qui se fient normalement aux programmes de nutrition dans les écoles, et j'ai tout de suite su que je voulais m'impliquer.

En équipe, nous avons contribué à créer une solution numérique pour fournir des cartes d'épicerie aux parents des communautés mal desservies afin de les aider à acheter des repas pour leurs enfants, qui poursuivaient désormais leur apprentissage à la maison. Lors de la période d'essai, la TFSS pensait avoir suffisamment de fonds pour distribuer environ 3 500 cartes d'épicerie. Le programme a rapidement pris de l'ampleur, si bien qu'entre le printemps et l'été 2020, 5,7 millions de dollars ont été remis en cartes d'épicerie aux enfants dans le besoin.

Lorsque nous avons atteint la barre des 4 000 cartes, j'ai écouté les nouvelles du soir et j'ai vu le dessin d'un élève avec le message «&nbspThank you, snack people. » (Merci, les anges des repas). C'est à ce moment que j'ai réalisé l'impact que nous avions dans nos communautés. D'une certaine manière, malgré l'isolement auquel nous avons tous dû faire face, cette expérience m'a rapprochée des gens et de ma communauté, plus que jamais. Je me suis impliquée pour redonner, mais j'en ai retiré un nouvel objectif : faire en sorte que mon travail ait un impact.

On s'investit.

Ce qui a commencé comme une initiative de bénévolat chez KPMG pour aider les enfants dépendant des repas distribués à l'école est rapidement devenu quelque chose de beaucoup plus grand. Grâce à la plateforme numérique que nous avons développée avec la TFSS, nous avons contribué à offrir 3,3 millions de petits déjeuners à 110 000 élèves dans 600 écoles de Toronto. Nous étendons maintenant l'utilisation de la plateforme à des programmes semblables dans d'autres provinces et continuons d'apporter notre soutien. Pour nous, ce projet met en évidence ce qu'on peut accomplir en alliant la technologie et la collaboration pour bâtir un avenir meilleur.

Minci - Aider les autres c'est nourrissant.

'Dele - Je me suis vu dans son histoire.

'Dele, Saskatoon

Je m'investis.

Il y a des gens que je n’oublierai jamais. Je pense notamment à une femme que j’ai rencontrée juste avant la fermeture des économies partout dans le monde. Elle m’a rappelé une époque où j’avais aussi besoin d’aide.

Je suis né et j’ai grandi au Nigéria et j’ai vécu au Belize pendant une décennie avant de déménager au Canada avec ma famille il y a quatre ans. Lorsque nous avons atterri ici, nous ne connaissions qu’une seule personne à Lloydminster, du côté de la Saskatchewan. C’est donc là que nous avons élu domicile. En tant que nouvel arrivant en pleine adaptation à sa nouvelle réalité canadienne, j’ai vécu de nombreuses expériences, comme faire ma première déclaration de revenus.

En 2020, alors étudiant stagiaire chez KPMG, j’entends parler d’une initiative de Banques alimentaires Canada à laquelle KPMG participe qui consiste à réunir des bénévoles pour tenir un comptoir d’impôts gratuit afin d’aider les utilisateurs de banques alimentaires à produire leurs déclarations de revenus. C’était ma chance de profiter de ce que j’avais appris et de redonner pour les opportunités qui m’ont été offertes.

C’est alors que j’ai aidé une femme que je n’oublierai jamais. Pendant que je remplissais sa déclaration, elle m’a parlé de son approche de la gestion financière. La nourriture pour ses enfants passe toujours en premier. Mais ce jour-là, elle a dû sacrifier ses repas pour faire le plein d’essence afin de faire le trajet de 140 km jusqu’à notre comptoir d’impôts. Je me souviens d’avoir fait ce genre de sacrifices. De m’être inquiété à savoir si tout serait OK pour ma famille et moi quand nous sommes arrivés ici. Mais jour après jour, nous avons fait notre chemin. Maintenant, cette communauté fait partie de notre famille élargie et je veux lui redonner. Je veux utiliser mes compétences et mes talents pour le bien de ma communauté.

On s'investit.

En 2019, KPMG au Canada et Banques alimentaires Canada ont commencé à piloter des comptoirs d’impôts gratuits. L’initiative fait partie du Programme communautaire des bénévoles en matière d’impôts de l’Agence du revenu du Canada. Pour de nombreux utilisateurs de banques alimentaires, ce service est crucial, car la déclaration correcte de leur revenu détermine leur accès à l’aide gouvernementale.

L’équipe de KPMG s’est engagée à poursuivre cette œuvre en aidant à créer des méthodes et à développer des technologies pour accélérer le processus de déclaration de revenus, améliorer les connaissances financières des gens et consacrer du temps pour aider les utilisateurs des banques alimentaires à produire leurs déclarations de revenus. Et pour y arriver, nous comptons sur des membres de notre équipe comme ‘Dele, dont le dévouement est exemplaire.

En 2020, grâce à ce programme pilote, des bénévoles de KPMG et de la communauté ont produit des déclarations de revenus pour 1 964 personnes. Depuis lors, KPMG et Banques alimentaires Canada poursuivent leur collaboration pour créer une solution de comptoirs d’impôts gratuits virtuels afin d’étendre le soutien ailleurs au pays. Prévoyant offrir le programme dans d’autres régions en 2021, nous avons hâte d’aider plus de Canadiens à sortir de la pauvreté.


C.J., Vancouver

Je m'investis.

Il y a six ans, ma vie a changé pour toujours lorsque mes deux parents ont été tragiquement tués dans un accident de voiture. Ce fut une expérience bouleversante et traumatisante dont je ne parle pas beaucoup. Mais aussi émotionnellement difficile et douloureux qu’ait été mon séjour à l’hôpital après l’accident, je n’oublierai jamais la gentillesse et la compassion des médecins et des infirmières envers ma famille. J'ai ressenti une profonde gratitude envers tous les travailleurs de la santé pour leur soutien et leur empathie pendant la période la plus éprouvante de ma vie.

En mars 2020, comme lorsque ma vie a été si soudainement bouleversée par la mort de mes parents, la pandémie a frappé, changeant tout pour tout le monde, en un instant. Notre équipe KPMG s'est immédiatement donné pour mission de soutenir les travailleurs de la santé de première ligne de toutes les manières possibles afin qu'ils puissent se concentrer sur leur travail : sauver des vies.

Je me suis demandé pourquoi cette mission en particulier résonnait si fort pour moi. Je me suis rendu compte que ma propre expérience avec les travailleurs de la santé, ainsi que le profond respect et l'appréciation que j'avais pour eux, avait remué quelque chose en moi. Ce travail essentiel que nous avons accompli est le plus significatif auquel j'ai participé au cours de mes 25 années chez KPMG. Il a renforcé pour moi l'importance de se serrer les coudes, d'agir pour la communauté. C'était comme un moyen de redonner aux médecins et aux infirmières qui m'ont tant aidée, et cela m'a réconfortée de penser que mes parents auraient été fiers de moi.

On s'investit.

Lorsque la COVID a frappé le Canada pour la première fois, nos professionnels ont fait équipe pour aider les travailleurs de la santé, les entreprises, les communautés et les particuliers à répondre aux besoins en soins de santé créés par la pandémie. De cette initiative est né un large éventail de projets qui ont permis à nos équipes de mettre à profit leurs compétences et leur expérience afin d'aider nos travailleurs de première ligne à sauver des vies pendant la pandémie.

C.J. - En soutien à nos héros.

Davin - Faire ma part pour aider.

Davin, Toronto

Je m'investis.

Lorsque la pandémie a frappé, nous avons tous été témoins de la pression à laquelle les travailleurs de la santé étaient soumis. Ils travaillaient dans des conditions impossibles, devant une foule d'incertitudes. Alors lorsque CPA Ontario a invité KPMG à collaborer à son programme Accounting for Bravery, notre équipe a accepté sans hésiter.

L'objectif était de rallier les cabinets de services professionnels en Ontario pour aider à soulager les travailleurs de la santé de première ligne en préparant leurs déclarations de revenus de 2019… gratuitement. Mon équipe et moi-même avons immédiatement mis au point un logiciel permettant de recueillir rapidement et facilement des renseignements auprès des participants. Ce projet éclair a été l'un des plus significatifs et des plus marquants auxquels j'ai participé. Je suis très fier de faire partie des 475 employés de KPMG de partout en Ontario qui se sont portés volontaires pour participer à cette initiative.

La culture de KPMG est ancrée dans la performance, mais toujours au service du personnel, des clients et des communautés. C'est ce que j'ai constaté en participant à Accounting for Bravery. J'ai adoré mettre à profit mon expérience et mes compétences pour redonner à ceux qui se dévouent aux autres. Et je dois saluer tous mes collègues qui se sont impliqués et tous les travailleurs de la santé qui ont soutenu nos communautés. Merci, votre gentillesse m'a inspiré.

On s'investit.

KPMG au Canada est fier d'avoir appuyé l'initiative Accounting for Bravery de CPA Ontario au plus fort de la crise. Le programme offrait la préparation des déclarations de revenus de travailleurs de la santé, dont des infirmières, des médecins, des techniciens de laboratoire, des préposés à l'entretien des hôpitaux et autres, ainsi que celles de leurs conjoints et personnes à charge. C'était beau de voir autant de nos employés se mobiliser pour aider à alléger le fardeau de nos héros de première ligne pendant une période aussi mouvementée et difficile de leur vie.


Micaela, Prince George

Je m'investis.

Au fil de mes 14 années en tant que comptable et conseillère au bureau de KPMG à Prince George, j’ai bâti des relations étroites au sein de notre communauté très unie du nord de la Colombie-Britannique. Vers la fin de 2020, plusieurs des communautés autochtones que je sers ont été durement touchées par la COVID-19. Des gens que je connais et auxquels je suis attachée perdaient des êtres chers, et les dirigeants de ces communautés nous ont demandé de l’aide.

Mon équipe et moi nous sommes immédiatement mobilisés pour faire ce que nous faisons le mieux : aider nos clients à s’acquitter de leurs obligations en matière d’informations financières afin qu’ils puissent se concentrer sur ce qui compte vraiment, soit assurer la sécurité et la santé de leur famille. Ici, dans le nord, nous savons que nous pouvons compter les uns sur les autres. Et nous accordons la priorité au bien-être de chaque personne et de chaque communauté.

Ces temps difficiles nous ont tous mis à l’épreuve, mais ils sont aussi venus consolider nos valeurs et nos priorités. Le Nord est profondément ancré dans nos vies, nos loisirs et notre travail.

On s'investit.

Les professionnels et les équipes de KPMG sont intégrés au tissu social des communautés qu’ils servent partout au Canada, de Victoria à St. John’s. Ensemble, ils forment un effectif de 8 000 personnes réparties dans plus de 40 bureaux, et servent des clients dans 2 200 communautés d’un océan à l’autre.

Micaela - Jamais seul dans le nord

Amy - Nourrir les décideurs de demain

Amy, Calgary

Je m'investis.

« Merci. J’étais un enfant Brown Bagging. »

J’ai regardé longuement ce courriel reçu d’un collègue de KPMG. Quelqu’un que j’admire et que je respecte. Cela m’a fait réaliser que la faim est partout. Elle affecte des enfants et des familles dans toutes les communautés et tous les milieux.

Depuis plusieurs années, je suis bénévole pour Brown Bagging for Calgary’s Kids (BB4CK), un organisme qui nourrit les écoliers défavorisés. Lorsque la pandémie a fermé les écoles, ces enfants n’avaient plus d’endroit où aller pour avoir un repas sain, parfois le seul de leur journée. On a alors décidé d’envoyer des cartes d’épicerie aux familles dans le besoin. Je souris en me remémorant les longues soirées passées, ma mère, ma fille et moi – trois générations de femmes –, à décorer et remplir des enveloppes pour aider à faire apparaître des sourires sur les visages et de la nourriture sur la table de ces gens.

Je suis honorée d’avoir reçu un prix KPMG Impact cette année pour mon implication avec BB4CK. Je me sens privilégiée de travailler pour un cabinet qui non seulement soutient, mais encourage et facilite les efforts de ses employés pour soutenir les communautés locales. J’ai toujours donné et je suis fière de travailler pour une organisation qui partage mes valeurs.

Des estomacs pleins, des cœurs comblés et des communautés soudées : voilà les objectifs que je prévois poursuivre à long terme. Parce que je crois que les élèves devraient avoir faim d’apprentissages, pas de nourriture.

On s'investit.

Chez KPMG, nous trouvons important de soutenir nos employés, tant sur le plan professionnel que personnel. Nous avons à cœur d’aider nos communautés locales, et encourageons et reconnaissons nos gens qui mettent ces valeurs en pratique au quotidien. L’ingéniosité déployée par Amy pour activer son réseau personnel et professionnel afin de recruter des bénévoles et recueillir des dons nous rend tous fiers. Son dévouement est une source d’inspiration pour son équipe et pour tout KPMG.

La diversité des points de vue fait une réelle différence