close
Share with your friends

IFRS 17, Contrats d'assurance

IFRS 17, Contrats d'assurance

Point de vue de KPMG au Canada sur la nouvelle norme sur les contrats d’assurance – IFRS 17.

Point de vue de KPMG au Canada sur la norme sur les contrats d’assurance – IFRS 17.

Changements comptables considérables en vue pour les assureurs

La nouvelle norme sur les contrats d'assurance, l'IFRS 17, vise à accroître la transparence et à réduire la diversité dans la comptabilisation des contrats d'assurance. La version définitive de la norme a été publiée en juin 2017 et s'appliquera aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2021.

L'ampleur de l'évolution des changements touchant la comptabilisation des contrats d'assurance ne doit pas être sous-estimée, particulièrement au moment de prendre en considération les répercussions des nouvelles normes sur les instruments financiers et sur les produits. Si les assureurs commencent leur planification dès maintenant, la vague de changements pourrait créer des possibilités de synergies.

Le 28 novembre 2017, plus de 400 professionnels du domaine de l'assurance ont participé à la 26e conférence annuelle de KPMG sur l'assurance et ont discuté des tendances actuelles dans le secteur : IFRS 17, nouvelle réglementation, nouvelles technologies, préférences changeantes des consommateurs et transformation des modèles d'affaires.

Nos documents vous aideront à comprendre les propositions en constante évolution et à évaluer l'incidence éventuelle sur votre société. Soyez à l'affût des mises à jour.

« Prévue pour 2021, l'IFRS 17 marquera un changement en bloc pour les compagnies d'assurance de toutes tailles, du fait qu'elle changera radicalement la manière dont elles feront rapport sur leur rendement. Elle changera les états financiers (la manière de comptabiliser les bénéfices, les mesures financières clés et les informations à fournir), la gestion des données, les systèmes de TI, les processus, le niveau d'analyse et les projections. Ces changements sont beaucoup plus profonds que ceux ayant découlé de l'adoption des IFRS en 2011, car les méthodes comptables canadiennes existantes pour les contrats d'assurance bénéficiaient d'une clause de droits acquis en vertu de l'IFRS 4. » Kristy Carscallen, associée directrice canadienne, Audit

Abonnez-vous pour recevoir par courriel les alertes du bulletin IFRS : nouvelles de derniere heure.

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres