KPMG en mode <<high tech>> - KPMG Luxembourg
close
Share with your friends

KPMG en mode "high tech"

KPMG en mode "high tech"

1000

Media Contact

Press and Media Officer

KPMG in Luxembourg

Contact

Related content

Le cabinet mise sur l'innovation pour progresser

Le cabinet KPMG a ter­miné son exercice déca­lé 2018 sur une hausse de 8% de son chiffre d'affaires, a-t-il annonce mardi. Avec 215 millions d'euros, le membre des «big four» a tiré près de la moitié de ses revenus dans son département audit (98 milli­ons d'euros, +8%). Mais la hausse la plus marquee du chiffre d'affai­res revient aux activités de con­seil ( + 13%), a 62 millions d'euros.


IA, Fintech et Blockchain
«Aujourd'hui, le monde des affaires carbure à l'innovation», a commen­té dans un communique de presse Frauke Oddone, «Head of Markets» au sein de KPMG. «Nous avons scellé une collaboration stratégi­que avec Kiana, une start-up spe­cialisee dans l'IA acquise par KPMG en Allemagne».
«En 2018, nous avons noue des -partenariats avec des Fintechs pour trouver des solutions qui complètent, voire renforcent nos dèveloppements et compétences internes», a ajouté le «Head of Advisory», Pascal Denis. Et de citer l'alliance récente avec Governance.com, dont l'ancien«Managing Partner» de KPMG Georges Bock est récemment devenu«Chief Strategist».
«Les alliances nous offrent la possibilité de conjuguer l'avenir au présent», à commenté Pascal Denis. Le cabinet s'implique ainsi dans une multitude d'initiatives, comme le recours a la technologie blockchain pour contri­buer à la lutte contre la fraude a la TVA. KPMG Luxembourg a en effet développé VAT DLT, une plateforme qui utilise la blockchain pour garantir le réglement integral de la TVA.
Mais la technologie n'est pas tout: KPMG a souligné compter 1.690 salariés (contre 1.676 un an plus tot) et contribuer aux finances publiques à hauteur de 73 millions d'euros ces douze derniers mois. 25 millions d'euros ont été versés sous forme de TVA et 48 millions d'euros en im­pots sur les revenus ainsi qu'en coti­sations de sécurite sociale.

Source de :
Letzebuerger Journal - 12/12/2018

Connect with us

 

Want to do business with KPMG?

 

Request for proposal