• 1000

A compter du 1er octobre, KPMG France lance une nouvelle mesure dédiée à la parentalité en proposant à ses collaborateurs, nouvellement parents (naissance ou adoption), la possibilité de demander un temps partiel à 80% payé à 100% (soit 4 jours sur 5) pendant une durée maximale de 6 mois.

Cette initiative s’inscrit dans la continuité de la nouvelle promesse employeur de KPMG France, « L’Autre Contrat », en lien avec son statut d’Entreprise à Mission pour répondre aux attentes de toutes les générations en quête de sens et d’impact positif au sein de l’économie, des territoires et de la société.

KPMG France consolide ainsi son statut de précurseur dans le secteur de l’audit et du conseil, en devenant le premier « Big Four » à proposer la semaine de 4 jours parentale.

  

  

Une mesure en accord avec l’ADN humain et engagé du cabinet, dans la continuité de son statut d’Entreprise à Mission

Alors que les entreprises font face à de fortes tensions en termes d’attraction et de rétention des talents, KPMG France renforce son engagement en faveur de la qualité de vie au travail de ses collaborateurs. La mise en place de la « semaine de 4 jours parentale », une première parmi les Big Four, tend ainsi à fidéliser les talents du Cabinet en répondant à une demande de plus en plus fréquente chez les jeunes parents, désireux de consacrer plus de temps à leur famille.

Cette mesure a été portée par le Comité NextGen de KPMG France auprès des instances dirigeantes de l’entreprise. En se fondant notamment sur de nombreux retours d’expérience des collaborateurs, le Comité NextGen a souhaité proposer un dispositif d’envergure qui renforce l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle, au profit d’un meilleur épanouissement des équipes, ainsi que de l’attractivité de KPMG sur son marché. Cette initiative vient compléter le dispositif légal de congés parental d’éducation.
 

En tant qu’acteur leader de l’audit et du conseil en France, KPMG doit jouer un rôle sociétal fondamental pour modifier en profondeur les pratiques de son secteur, en répondant au mieux aux nouvelles attentes et besoins des collaborateurs, ainsi qu’aux évolutions de notre société. C’est tout le sens que nous souhaitons donner à l’instauration de la semaine de 4 jours parentale au sein de notre entreprise, qui s’inscrit dans la parfaite continuité de notre statut d’Entreprise à Mission, avec l’objectif ambitieux d’innover en faveur de la parentalité

Laurent Geoffroy, Directeur des Ressources Humaines Groupe, Membre du Comité exécutif de KPMG France.

Une mesure accessible et souple

L’accessibilité de cette mesure est primordiale à son bon fonctionnement. Sont éligibles tous les collaborateurs ayant un an d’ancienneté à la date de naissance ou d’adoption de l'enfant.

Par ailleurs, cette mesure concerne aussi bien les mères que les pères. Dans le cas de collaborateurs KPMG en couple, les deux parents peuvent bénéficier de la semaine de 4 jours parentale. Enfin, la souplesse de cette mesure réside aussi dans sa durée. En effet, la semaine de 4 jours parentale peut être prise un an après la naissance ou l’adoption de l’enfant.
 


Dans les médias

News tank RH | 14 novembre 2022

KPMG France : « La semaine de 4 jours parentale est une mesure inédite sur le marché »(réservé aux abonnés)

Challenges | 25 octobre 2022

Comment KPMG a instauré la semaine parentale de 4 jours pour les jeunes parents

Koolmag | 17 octobre 2022

Semaine de 4 jours pour les jeunes parents : le nouveau modèle pour la nouvelle génération

Compta Online | 17 octobre 2022

KPMG France lance la « semaine de 4 jours parentale »

La Croix | 14 octobre 2022

Une semaine de quatre jours pour concilier vie professionnelle et parentalité

Le Parisien | 10 octobre 2022

Concilier vie professionnelle et vie personnelle à l’arrivée d’un enfant : KPMG adopte la « semaine de 4 jours parentale »

Culture RH| 10 octobre 2022

#InitiativesRH : La semaine de 4 jours parentale de KPMG France

Focus RH | 28 septembre 2022

Engagement Talents : KPMG lance la « semaine de 4 jours parentale »

Le Monde du Chiffre | 28 septembre 2022

KPMG France lance la « semaine de 4 jours parentale »

  

Aller plus loin