close
Share with your friends

KPMG et la FEVAD publient la 4ème édition de l’étude dédiée à l’innovation dans le e-commerce, qui apporte cette année une réflexion inédite sur la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) dans ce secteur. Cette étude s’appuie sur des enquêtes réalisées auprès de cyberacheteurs et e-marchands, et sur le témoignage d’acteurs clés du e-commerce en France (pure-players, marques engagées, e-retailers, prestataires logistiques et éco-organismes).

▪ Des cyberacheteurs de plus en plus éco-responsables : 70% disent privilégier les sites qui mettent en avant une démarche responsable.

▪ Des e-commerçants qui s’emparent du sujet de la RSE : 81% considèrent le sujet comme prioritaire.

▪ La crise du Covid-19 va agir comme un accélérateur de tendances.

Des cyberacheteurs de plus en plus éco-responsables

Depuis quelques temps, la prise de conscience environnementale des cyberacheteurs s’accélère nettement :
- 70% disent privilégier les sites qui mettent en avant une démarche éco-responsable ;
- 53% (62% parmi ceux de la génération Y) déclarent aujourd’hui tenir compte d’éléments environnementaux, responsables ou éthiques dans leurs habitudes de consommation en ligne.

Cette prise en considération d’éléments RSE conduit en particulier les cyberacheteurs à regrouper les commandes afin de limiter les livraisons (pour 71% d’entre eux), privilégier l’achat auprès de sites français (68%), favoriser la livraison en point relais (66%), ou encore envisager l’achat de produits issus de l’économie circulaire (51%).

Ainsi, 45% des cyberacheteurs ont déjà acheté un produit issu de l’économie circulaire (reconditionné, recyclé, ou d’occasion) et 94% des cyberacheteurs déclarent trier les emballages de leurs commandes pour permettre leur recyclage et/ou les réutiliser.

Le prix reste toutefois, aujourd’hui encore, le principal facteur de décision, avec plus de 75% des cyberacheteurs qui ont acheté des produits reconditionnés ou issus du recyclage pour des raisons budgétaires plutôt qu’environnementales, et seulement 44% des cyberacheteurs qui diminuent volontairement leur consommation pour des raisons environnementales.
 

Des e-commerçants de plus en plus engagés en faveur de la RSE

En parallèle, les acteurs du e-commerce s’emparent du sujet et s’interrogent sur les manières de s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs, qui se profilent comme une tendance de long terme :

58%

des e-commerçants considèrent que la prise de conscience environnementale est désormais ancrée chez les consommateurs.

55%

pensent que ces nouveaux comportements sont de nature à faire peser des risques sur leur avenir.

81%

des e-marchands considèrent ces sujets comme prioritaires.

Les e-commerçants se doivent donc de développer des initiatives RSE pour répondre aux défis environnementaux d’aujourd’hui et de demain, en proposant des produits écoresponsables, en favorisant l’économie circulaire, en faisant évoluer les schémas logistiques ou encore en repensant les emballages d’expédition.
Tout en informant les cyberacheteurs et en embarquant les partenaires et fournisseurs dans cette démarche écologique. Et sans laisser de côté les aspects sociaux et sociétaux de cette transition, tels que le développement économique local, la diversité et l’inclusion.

Ainsi, 80% des e-marchands ont déjà mis en place (ou sont en train de mettre en place) des initiatives environnementales en matière d’information du consommateur, de réduction de l’empreinte environnementale de leur activité ou encore de prise en compte de démarches écoresponsables dans le choix des partenaires.
 

L’accélération de la prise de conscience environnementale comme opportunité pour les e-commerçants

Si personne n’est en mesure de prédire les impacts exacts de la crise sanitaire sans précédent du Covid-19, il semble y avoir un consensus sur le fait que cette crise, comme beaucoup d’autres auparavant, va agir comme un accélérateur de tendances : accélération de la prise de conscience environnementale des cyberacheteurs, accélération de la digitalisation des commerces physiques, et accélération de la commande en ligne et de la livraison à domicile.

Du côté des e-commerçants, les acteurs interrogés ont indiqué que la crise n’a en général pas eu d’effet de ralentissement de leurs démarches RSE, mais qu’au contraire elle a plutôt eu tendance à accélérer les calendriers de mise en œuvre des programmes RSE.

Toutes nos études le montrent : les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux engagements RSE des entreprises. Les sites de e-commerce l’ont bien compris, et beaucoup d’entre eux ont décidé d’en faire un axe stratégique de développement. Répondre aux nouvelles attentes des clients en matière d’éco-responsabilité fait très clairement partie des grands défis à relever pour les acteurs du e-commerce. Ceux qui y parviendront avec succès seront certainement en position de se créer de nouvelles opportunités et un avenir meilleur.

Marc Lolivier, Délégué général de la FEVAD

La crise du Covid-19 devrait agir comme catalyseur de prise de conscience et de passage à l’action en matière environnementale et sociale – du côté des cyberacheteurs comme des e-marchands. De nombreux acteurs du e-commerce se sont déjà engagés dans une démarche RSE et souhaiteront en accélérer la mise en œuvre afin de répondre aux nouvelles attentes des clients, exacerbées par la crise. Dans ce contexte, l’e-commerce a un rôle clé à jouer pour favoriser le développement de produits responsables et leur accessibilité.

Jean-Marc Liduena, Associé KPMG, Leader de la practice Advisory Consumer & Retail


Méthodologie

–      Une douzaine d’entretiens individuels et approfondis avec les principaux acteurs de l’écosystème français du e-commerce : pure-players, marques engagées, e-retailers, prestataires logistiques et éco-organismes. Ces entretiens ont principalement porté sur les stratégies et initiatives RSE menées par les e-commerçants et logisticiens, et les tendances en la matière dans l’écosystème ; 

–     Recherche documentaire et analyse d’études / d’enquêtes sur la RSE dans l’e-commerce en France, e.g. Chiffres clés e-commerce 2020 FEVAD, Baromètre FEVAD / Médiamétrie (2019-2020), Baromètre FEVAD / LSA réalisé sur sites leaders (février 2020).



Aller plus loin