close
Share with your friends

L'essentiel

– Le PSG devant Manchester City, la Juventus et le Bayern Munich, mais encore à bonne distance du FC Barcelone
– Des modèles économiques de plus en plus performants pour des clubs à dimension globale
– De grandes disparités entre les vainqueurs des 8 grands championnats


Portés notamment par la hausse du montant des droits audiovisuels de la Ligue des Champions, les 8 champions ont vu leur chiffre d’affaires significativement augmenter.


Nous contacter


Le PSG devant Manchester City, la Juventus et le Bayern Munich, mais encore à bonne distance du FC Barcelone

Si le FC Barcelone est devenu le champions des champions en enregistrant un revenu d’exploitation record de 839,5 millions d'euros (devant le Real Madrid et Manchester United, absents du classement), il est intéressant de noter que le Paris Saint-Germain a enregistré une croissance de son revenu d’exploitation de 17 % en un an pour atteindre le deuxième revenu total le plus élevé (636 millions d'euros). Le cycle de 3 ans des nouveaux droits audiovisuels de la Ligue des Champions qui vient de s’ouvrir, pour un montant total de 1,976 milliard d'euros par an (564 millions d'euros de plus par an que le précédent), a été le facteur clé qui a soutenu la croissance des huit champions.

Des modèles économiques de plus en plus performants pour des clubs à dimension globale

La saison 2018/2019 témoigne encore de la corrélation de plus en plus forte entre performance économique (niveau de chiffre d’affaires), performance sportive (les titres) et performance financière (le résultat net). Les modèles économiques mis en place associés à une réglementation européenne plus stricte (respect du seuil de 70 % du ratio de l’UEFA frais de personnel / total recettes) ont permis aux champions de dégager des marges confortables. Dans le cas du PSG, le ratio est de 58 % (juste derrière le Bayern Munich, reconnu pour sa bonne gestion) et le champion français a réalisé un bénéfice après impôt de  28,5 millions d'euros, ce qui est là encore bien mieux que le FC Barcelone (+5 millions d'euros), Manchester City (+11 millions d'euros), ou la Juventus (-40M millions d'euros).

Le PSG peut aujourd’hui s’appuyer sur une fanbase exceptionnelle, 78 millions de "followers" sur les réseaux sociaux qui font du club de la capitale une marque mondiale allant au-delà du football, et sur un réseau de partenaires commerciaux dont les contrats ont explosé, 50M€/an pour Accor et 75M€/an pour Nike .


Mark Wyatt,
Associé, responsable KPMG Corporate Finance, KPMG France

De grandes disparités entre les vainqueurs des 8 grands championnats

Si l’Ajax a affiché le plus fort taux de croissance de son revenu opérationnel (+ 117 %), principalement en raison de son excellent parcours en Ligue des champions, force est de constater que l’écart se creuse entre le niveau de revenus des vainqueurs des 5 grands championnats et les autres. Ainsi, si la valeur moyenne des équipes des huit champions est de 745 millions d'euros, les équipes de Barcelone, du PSG et Manchester City valent plus de 10 fois plus celle du Galatasaray SK. Dans l’équipe type des joueurs les mieux valorisés par KPMG, on retrouve 3 joueurs de Manchester City, 3 joueurs du FC Barcelone, 2 joueurs du PSG (Mbappé et Neymar), 2 joueurs du Bayern Munich et 1 joueur de la Juventus.


Méthodologie

─      L’étude analyse les états financiers, accessibles au public, des clubs sélectionnés

─      Lorsque nécessaire, le management des clubs a été sollicité pour obtenir des informations ou des clarifications

─      L’étude s’appuie également sur des informations extra-financières obtenues de sources accessibles au public

À propos de KPMG Football Benchmark

www.footballbenchmark.com apporte une analyse approfondie et interactive de centaines de meilleurs clubs de football professionnels européens. La plateforme numérique démocratise et consolide des données de performance opérationnelle et financière pour accompagner les acteurs de l’industrie du football dans leur prise de décisions critiques. En plus de mettre à disposition un grand nombre de données sur la plateforme, l'équipe de KPMG Football Benchmark offre plusieurs services aux acteurs qui investissent dans le monde du football et qui le dirigent, dont :

• Accompagnement dans l’évaluation des transactions

• Evaluation opérationnelle et restructuration

• Faisabilité et business planning

• Aide à la préparation d'appels d'offres et évaluation des impacts économiques

• Gouvernance et structure organisationnelle

• Audit et fiscalité