close
Share with your friends

Sylvie Miet

Associée, Responsable du département Réglementation bancaire, KPMG France



Nous contacter


Les Regtech, un des métiers de la Fintech

 

 

Les Regtech (« Regulatory – Technology ») représentent un des métiers clés de l’écosystème de la Fintech. Ces sociétés proposent des services à l’industrie bancaire s’appuyant sur des technologies innovantes comme l’intelligence artificielle, le Big Data ou encore le Cloud.

 

Les Regtech visent à répondre aux exigences règlementaires et de conformité de façon plus efficace que les technologies « classiques ». Grâce à leur agilité, leur rapidité et leur capacité d’analyse, ces nouveaux outils permettent de gagner en efficacité, en robustesse, en pertinence et en temps.  

 

Caractéristiques des RegTech
Caractéristiques des RegTech

source : KPMG France - The Pulse of Fintech 2018

Les Regtech ont pour objectifs d’améliorer l’efficacité opérationnelle, de réduire les coûts et d’anticiper les nouveaux risques. Le principal challenge est d’identifier dans cet écosystème encore peu mature, la Regtech qui répondra au mieux aux besoins de la banque.


Sylvie Miet,
Associée responsable du département Réglementation bancaire.

Les différents métiers de la Regtech
Les différents métiers de la Regtech

Répartition des Regtech, européennes par pays et par métier

Parmi les 242 Regtech européennes du panel étudié, 38% sont britanniques (93 Regtech) et 18% sont françaises (45 Regtech). L’Irlande et l’Allemagne concentrent également un nombre conséquent d’acteurs de l’écosystème Regtech européen avec respectivement 19 et 12 Regtech identifiées.

Répartition des Regtech, européennes par pays et par métier

La lutte anti-blanchiment (LAB/KYC On boarding et Surveillance des opérations) correspond à la catégorie la plus représentée (37%) parmi les Regtechs européennes. Les catégories arrivant en deuxième et troisième positions sont les suivantes : Gestion de la Conformité (22%) et les reportings réglementaires (14%).

Dans la catégorie LAB, 11 acteurs clés ont été identifiés dans le TOP 36 des RegTech européennes de l’étude[1] (cf. p.16) : Algoreg, BehavioSec, DueDill, Encompass, Friss, Feature Space, Fenergo, Muinmos, Onfido, UME, Smartsearch.

Total des fonds levés par métier en Europe
Total des fonds levés par métier en Europe

Les Regtechs répondant aux obligations de la règlementation LAB (KYC + Surveillance des opérations) sont celles qui ont levé le plus de fonds en volume (400 M€). 31 RegTech européennes ont levé plus de 8M€ depuis leur création (cf. graphique complet p.14 de l’étude). Parmi les 5 plus importantes levées de fonds, on retrouve les acteurs suivants :

-        Aquis Technologies (gestion de la conformité) : 179 millions d’euros

-        Fenergo (KYC on boarding) : 68 millions d’euros

-        Feature Space (LAB) : 60 millions d’euros

-        Anfido (KYC on boarding) : 51 millions d’euros

-        Tessian (protections des données) : 48 millions d’euros

Le marché européen de la Regtech est composé d’acteurs très variés, à différents stades de maturité. Nous anticipons une accélération des développements et des initiatives au cours des prochaines années.


Fabrice Odent,
Responsable des activités bancaires.

Panorama des principales Regtech françaises
Panorama des principales Regtech françaises

[1] Les Regtech du classement TOP 36 ont été sélectionnées selon des critères quantitatifs (levée de fonds supérieure à 20 millions d’euros) et/ou qualitatif (Regtech étant citée par au moins 2 classements internationaux dédiées aux Regtech).

Méthodologie

─     Inventaire des Regtech européennes et identifications de 242 Regtech les plus matures sur la base de données publiques disponibles au 1er semestre 2019. Ont été intégrées les sociétés identifiées comme appartenant aux métiers de la Regtecg classées par KPMG France.

─     Les Regtech du classement TOP 36 ont été sélectionnées selon des critères quantitatifs (levée de fonds supérieure à 20 millions d’euros) et/ou qualitatif (Regtech étant citée par au moins 2 classements internationaux dédiées aux Regtech).

─     La méthodologie complète est disponible dans l’étude.

L’étude complète est disponible auprès du service presse.