close
Share with your friends

Baromètre KPMG "Tech Pulse 40"

Baromètre KPMG "Tech Pulse 40"

Les 40 sociétés Tech qui présentent aujourd’hui le meilleur potentiel pour la Bourse de demain.

1000

D'autres actualités sur le site

Les sociétés Tech françaises s’illustrent depuis de nombreuses années par des propositions de valeurs innovantes attirant ainsi un volume croissant de capitaux de la part des investisseurs. La quantité du financement est d’autant plus importante que ces acteurs sont très vite exposés à une compétition mondiale avec des concurrents, notamment américain ou asiatique, qui disposent de moyens financiers considérables. L’ambition de ce premier baromètre est de mettre en avant des potentiels leaders internationaux dont le développement et la visibilité pourraient être assurés, voire renforcés par les marchés financiers.

Ces 40 entreprises ont été choisies1 parmi 400 sociétés ayant levé plus de 5 millions d’euros entre 2010 et 2018.  Le jury d’experts a réalisé cette sélection à partir de cinq critères : le potentiel du marché adressé et le caractère disruptif de la solution, l’équipe de direction, les performances de développement, le financement de la croissance et la valorisation estimée.

Sont concernées les sociétés technologiques des secteurs suivants :
– Applications et technologies d’entreprises
– Biotech / Medtech / e-santé
– Cunsumer Tech
– Fintech
– Human Capital
– Martech et Adtech
– Mobility Tech
– Sustainibility Tech & Energy

OVH, Mirakl, Enterome, Blade, Younited Credit, Talentsoft, ContentSquare, Blablacar et Kayrros sont les lauréats mis en avant dans le palmarès de cette année. Elles ont obtenu les meilleurs "scores" aux critères mentionnés ci-dessus, au sein de leur secteur, attribués par les membres du Jury. 

_
1 Méthodologie détaillée disponible en fin de CP et dans le baromètre Tech Pulse 40.

Les 40 entreprises lauréates du classement "Tech Pulse 40" 2019

Financement des valeurs Tech du palmarès Tech Pulse 40

De façon globale, avec des fonds levés de 2,6 milliards d’euros en 2018 (+35 % vs 2017), les sociétés technologiques basées en France ont levé près de 9,2 milliards d’euros au total entre 2010 et 2018. À titre de comparaison en 2018, en Europe, les sociétés européennes ont levé près de 20 milliards d’euros, dont près de 7,8 milliards d’euros par les sociétés anglaises et près de 3,5 milliards d’euros par les sociétés allemandes2.

Les sociétés du "Tech Pulse 40" ont levé 918 millions d’euros en capital en 2018 contre 487 millions d’euros en 2017. Trois sociétés (Voodoo, Deezer et Blablacar) ont à elles seules attiré près de la moitié des 918 millions d’euros levés l’an dernier.

_
2 Source : KPMG Venture Pulse Q4 2018

Montants levés par le palmarès et par technologie :

Graphisme : montants levés par le palmarès "Tech Pulse 40" et par technologie

Deux segments technologiques se distinguent : les plateformes et le cloud computing. Ceci est notamment dû :
– Pour les plateformes : au développement de quelques grands acteurs tels que Blablacar, Deezer, Voodoo ou encore Younited Credit
– Pour le cloud computing : à la présence d’OVH, dont le développement technologique et international intense a nécessité un besoin de financement conséquent.

Des tickets moyens en progression :

Le ticket moyen observé pour les sociétés du palmarès s’est élevé à 45,9 millions d’euros en 2018, soit près de 2,5 fois le montant observé pour l’ensemble des sociétés technologiques françaises au cours de la même année. Il faut cependant noter des écarts importants, en raison de la disparité de la maturité des différents projets financés.

Le financement des sociétés Tech françaises par maturité de développement

Palmarès "Tech Pulse 40" : le financement des sociétés Tech françaises par maturité de développement

Les sociétés Tech françaises en "Early Stage" se sont distinguées ces trois dernières années par des levées de fonds plus élevées, passant de près de 849 millions d’euros en 2016 à 1,1 milliard d’euros en 2017 et environ 1,6 milliard d’euros en 2018.

Les levées de fonds des entreprises en phase de "Late Stage" ont progressé de près de 44 % entre 2016 et 2018, soit relativement moins vite que les levées en early stage.

Le nombre d’opérations de levées en growth equity s’analyse davantage en fonction du  besoin capitalistique du secteur concerné ou du stade de maturité des acteurs.

Typologie des investisseurs des sociétés du palmarès

Le capital-risque est le premier soutien des sociétés du Tech Pulse 40 en termes de prises de participation. Il est aussi à noter que les Corporates sont intervenus à hauteur de 17 % des prises de participation (nouvelles ou renouvelées).

Palmarès "Tech Pulse 40" : Typologie des investisseurs

Les acteurs institutionnels français, privés ou publics, sont des partenaires importants pour les sociétés en termes de financement. Et même si les investisseurs français restent majoritaires, l’étude note une présence importante d’investisseurs étrangers (dans 46 % des deals), notamment dans le secteur des Martechs et Adtechs qui sont davantage développées dans les pays anglo-saxons.

Palmarès "Tech Pulse 40" : graphisme ventilation par nationalité des investisseurs des prises de participation par secteur

Pour Jean-Pierre Valensi, Associé KPMG France, Responsable Capital Markets Advisory :

"Le Palmarès Tech Pulse 40 a permis de faire ressortir les acteurs qui nous paraissent les mieux positionnés pour un financement par les marchés boursiers. L’ensemble de l’écosystème français peut se féliciter de son évolution qui a permis l’éclosion de ces 40 acteurs Tech qui ont le potentiel de leaders internationaux. Nous avons chez KPMG l’ambition d’accompagner les entreprises Tech dans leur développement, en particulier dans leur réflexion et leur préparation à une cotation sur les marchés financiers."

 

Mikaël Ptachek, Responsable de la Practice Fintech chez KPMG France, ajoute :

"Avec 400 sociétés analysées, nous avons constaté toute la richesse de projets ambitieux et disruptifs portés par des dirigeants ayant la volonté de faire grandir leur entreprise grâce aux compétences et au savoir-faire français dans la Tech. Cependant, si l’écosystème français est aujourd’hui mieux structuré et l’accompagnement des entreprises facilité, la question des sources de financement, de leur origine et de leur timing demeure. La France doit se donner les moyens de financer le développement de ces entreprises par les marchés financiers."

»»» L’étude est disponible au service de presse.

Méthodologie

– Le baromètre Tech Pulse 40 est une publication annuelle qui a pour vocation de mettre en valeur les sociétés technologiques françaises, qui, si elles allaient sur les marchés financiers, pourraient accélérer leur développement, en leur donnant plus de moyen et de visibilité pour l’exécution de leur stratégie.
– 40 sociétés technologiques sont sélectionnés sur un panel total de 400 sociétés technologiques françaises ayant levé au moins 5 millions d’euros depuis 2010, indépendantes et dont le siège social est situé en France.
– 5 critères de sélections retenus par le jury d’experts : le potentiel du marché adressé et le caractère disruptif de la solution, l’équipe de direction, les performances de développement, le financement de la croissance et la valorisation estimée.
– Les sociétés du palmarès ont été classées au travers de huit secteurs d’activités : Applications et technologies d’entreprises ; Biotech/Medtech/e-santé ; Consumer Tech ; FinTech ; Human Capital ; Martech / Adtech ; Mobility Tech et Sustainability Tech & Energy.

La méthodologie complète est disponible dans l’étude.

Contact presse

Rizana Siddique
rizanasiddique@kpmg.fr
01 55 68 96 06

Baromètre KPMG "Tech Pulse 40" : les 40 sociétés Tech qui présentent aujourd’hui le meilleur potentiel pour la Bourse de demain

Nous contacter

 

Besoin de nos services?

 

Besoin de nos services ?