Véhicules autonomes : index 2019 de maturité des pays - KPMG France
close
Share with your friends

Véhicules autonomes : index 2019 de maturité des pays

Véhicules autonomes : index 2019 de maturité des pays

Edition 2019 de l’étude "Autonomous Vehicles Readiness Index"

1000

D'autres actualités sur le site

KPMG publie pour la 2ème année consécutive l’édition 2019 de l’étude "Autonomous Vehicles Readiness Index", qui dresse un état des lieux du degré de maturité de 25 pays dans le monde face aux enjeux du véhicule autonome :

Les pays ont été évalués sur 25 critères, relevant de 4 grands piliers :

1. Politique & Législation en vigueur ;

2. Technologie & Innovation ;

3. Infrastructure ;

4. Acceptation du consommateur.


"Les résultats de l’étude 2019 indiquent que tous les pays se projettent dans un avenir avec des véhicules autonomes. Les gouvernements font de la modernisation des transports une vraie priorité et prennent des mesures qui tiennent compte de l'impact réel des véhicules sans conducteur (voitures, poids lourds)."
Laurent Choain, Associé KPMG, responsable du secteur Transports.


4 grands enseignements de l’étude 2019 pour les instances gouvernementales des 25 pays recensés :

- Les marchés les plus avancés sur le véhicule autonome doivent encore investir davantage dans les technologies et l’innovation ;

- Les pays leaders sur les technologies et l’innovation pourraient aller encore plus loin en travaillant à davantage de clarté sur les politiques en place ;

- Les pays à la pointe en terme d’infrastructure ont tendance à afficher des scores de niveau relativement faible sur le pilier de la politique et de l’environnement réglementaire ;

- Les marchés les moins matures sur le véhicule autonome devraient davantage tirer parti de l'intérêt accru des consommateurs pour les véhicules autonomes, si d'autres secteurs, notamment la politique et la technologie, sont bien intégrés à leur stratégie.


La France se classe 17ème cette année.

La France est un marché plutôt mature et de nouveaux changements réglementaires en 2019 devraient permettre de faciliter de nouvelles expérimentations en faveur du véhicule autonome.

Dans toute la France, il existe déjà plus de 50 pilotes de véhicules autonomes, pour la plupart localisés à Paris, Lyon ou Rouen. Ces initiatives s’intègrent à une stratégie gouvernementale en faveur des véhicules autonomes, rendue publique en mai 2018. Des changements juridiques en France en 2019 devraient également permettre cette année de développer de nouveaux services de bus sans conducteur.

"L’écosystème technologique français est très bien connecté au reste du monde, dans les pays à la pointe de la Tech, que ce soit dans la Silicon Valley ou en Israël" analyse Laurent des Places, Associé KPMG, responsable du secteur Automobile.

Contact Presse

Rizana Siddique
rizanasiddique@kpmg.fr
01 55 68 96 06 
06 25 65 27 52 

Nous contacter

 

Besoin de nos services ?

 

Soumettre