Le financement des start-up dans le monde en 2018 | KPMG | FR
close
Share with your friends

Le financement des start-up dans le monde en 2018

Le financement des start-up dans le monde en 2018

Chaque trimestre, l’étude « Venture Pulse » de KPMG décrypte les tendances du financement des start-up en capital-risque à travers le monde.

1000

Related content

Retour sur le 4ème trimestre 2018 :

Monde : 64,4 milliards de $ investis – via 3 048 deals => Soit une hausse de 15 % des investissements, et une baisse du nombre de deals de 19 % versus le 3ème trimestre 2018. Cela représente le deuxième volume d’investissements le plus élevé jamais constaté au cours d’un trimestre (après le 2ème trimestre 2018 record de 75,9 milliards de $), porté notamment par la levée de 12,8 milliards de $ du fabricant de e-cigarettes Juul aux US et de nombreux mega-deals à plus d’un milliard de $ (notamment la levée de 1,25 milliard de $ d’Epic Games, développeur du jeu en ligne Fortnite).

La France, 3ème sur le podium européen, avec la levée de 118 millions de $ de Blablacar dans le top 10 des opérations
• UK : 1 961 millions de $ investis / 182 deals
• Allemagne : 1 112 millions de $ investis / 83 deals
• France : 647 millions de $ investis / 54 deals => soit une hausse de 35 % des investissements pour un nombre de deals stable

Paris, 3ème sur le podium des capitales européennes
• Londres : 1 358 millions de $ investis / 116 deals
• Berlin : 770 millions de $ investis / 37 deals
• Paris : 463 millions de $ investis / 32 deals

Corporate venture : Même si la part des deals en corporate venture sur le nombre total des deals est en baisse au 4ème trimestre, le total des montants investis reste dans les plus hauts historiques.


Retour sur l’année 2018 :

Monde : niveau record de 254 milliards de $ investis, soit une hausse de 46 % des investissements par rapport à 2017 (174 milliards $), mais avec une baisse du nombre de deals de 12 % par rapport à 2017 (et 24 % en-deçà du niveau le plus élevé constaté en 2015). Ceci illustre la part importante des deals late-stage, avec un nombre significatif d’opérations supérieures à un milliard d’euros.
Les opérations de premiers financements restent en montants totaux investis proches des plus hauts historiques mais pour un nombre d’opérations équivalent à celui constaté en 2010, caractérisant une hausse des valorisations pratiquées.

Europe : Montants totaux investis de 24,4 milliards de $ en 2018 contre 22,3 milliards de $ en 2017 (hausse de 9,5 %) avec une baisse significative du nombre d’opérations (26,6 %). Les montants investis en Europe restent sensiblement inférieurs à ceux constatés en Amérique (136 milliards $) et en Asie-Pacifique (93 milliards $).

La part des opérations impliquant des groupe en Corporate Venture a augmenté significativement sur l’année, jusqu’à atteindre un niveau record proche de 25 % au 4ème trimestre.
Même si le nombre de levées de fonds réalisées par des fonds de capital-risque est en baisse depuis plusieurs années, les montants totaux levés en 2018 restent proches des plus hauts constatés, les levées étant de tailles plus importantes, assurant un volume très significatif de fonds à investir en Venture Capital en Europe.

France : Montants totaux investis de 2 969 millions de $ en 2018 contre 2 262 millions de $ en 2017 (hausse significative de 31 %) avec une baisse d’1/3 du nombre d’opérations. Des opérations de tailles importantes ont été réalisées dans des secteurs très variés allant du co-voiturage (Blablacar – 118 millions $), aux protéines d’insectes (Innovafeed – 46 millions $), à la transformation numérique du BTP (Finalcad – 40 millions $) et au secteur Fintech (Ledger – 61 millions $, Alan – 25 millions $ et Qonto – 23 millions $).

La part des opérations impliquant des groupes en Corporate Venture a doublé sur l’année, pour un nombre d’opérations quasiment stable.

Un nombre significatif de levées de fonds par des fonds de capital-risque ont été réalisées en 2018 pour un montant total proche de 2,2 milliards $, niveau se situant entre celui du UK (2,8 milliards $) et de l’Allemagne (1,6 milliards $).

Contact Presse

Rizana Siddique
rizanasiddique@kpmg.fr

Connect with us

 

Request for proposal

 

Submit