close
Share with your friends

Global PropTech

Global PropTech

Selon les résultats de la nouvelle édition de l’étude internationale KPMG "Global PropTech Survey" : l’industrie immobilière prend le virage de l’innovation mais seul un tiers de cette industrie prévoit d’investir dans les PropTech.

1000

Expert

Régis Chemouny

Associé, Responsable du secteur Immobilier & Hôtellerie - FRICS

KPMG en France

Contact

D'autres actualités sur le site

60 % des acteurs de l’immobilier admettent que la Tech va avoir un impact profond pour leur industrie

Les acteurs de l’immobilier inscrivent l’innovation tout en haut de leur feuille de route stratégique. A l’instar des autres acteurs de l’industrie, le secteur immobilier a désormais bien pris toute la mesure de l’impact de l’innovation pour son activité : 97 % des acteurs estiment en effet que le numérique et l'innovation dans la Tech vont profondément bouleverser leur cœur de métier. Si le constat était déjà bien fait en 2017 – 92 % des acteurs – le chiffre augmente de 5 points en 2018.

Cette année, 60 % des acteurs du secteur considèrent désormais que la Tech aura un impact « très important » pour leur secteur – un chiffre qui a augmenté de 14 points par rapport à 2017 (46 %). La grande majorité d’entre eux considèrent la Tech et l'innovation d’un œil positif et y voient une véritable opportunité (73 %) ; toutefois, un quart d’entre eux les considèrent à la fois comme une opportunité, mais aussi comme une menace.
 

Maturité technologique : comment se notent les acteurs corporate du secteur

Si plus de la moitié des acteurs (56 %) estiment leur degré de maturité d’innovation technologique à une notre comprise entre 5 et 10, ils ne sont que 7 % à se considérer comme des acteurs « de pointe » (note entre 9 et 10).

« La technologie s’est invitée dans l’agenda de l’ensemble des acteurs du secteur immobilier, qui cherchent à comprendre concrètement l’incidence de la digitalisation sur leurs activités. Les résultats de cette année révèlent déjà bien cette prise de conscience, tant en France qu’à l’étranger. Si 2018 est une année charnière, 2019 devrait confirmer encore plus cette tendance sur le fond. » analyse Régis Chemouny, Associé KPMG, responsable du secteur Real Estate.
 

Sur le long terme, quelles innovations technologiques vont impacter le plus significativement l’industrie immobilière ?

Enjeux de la Data, Automatisation et Intelligence Artificielle : la disruption technologique vient bouleverser l’industrie immobilière

De manière générale, 8 acteurs de l’industrie sur 10 (78 %) considèrent que l’engagement de leur entreprise en faveur du numérique et des technologies de l’innovation a augmenté au cours des 12 derniers mois.

Avec des préoccupations qui se posent concrètement : pour les acteurs de l’immobilier, le traitement des données et l’automatisation sont les deux pans de l’innovation qui vont générer les changements les plus profonds pour leur industrie. Pour la majorité des acteurs (30 %), la disruption se fera par l'automatisation, identifiée comme ayant le plus grand impact court terme.

Toutefois, sur le long terme, c’est l’IA qui est considérée comme l’innovation par laquelle le changement se fera pour l’industrie immobilière (32 %).
 

Disruption d’usage : les PropTech, principaux « drivers » de l’innovation pour l’industrie

Les acteurs de l’immobilier ont bien pris la mesure de l’impact de la Tech ; et pour suivre le rythme de l’innovation, ils comptent désormais sur les start-up de la PropTech, identifiées comme un levier d’innovation rapide et à forte valeur ajoutée : toutefois, ils ne sont à ce stade que 30 % à prévoir d’investir dans les PropTech – un quart d’entre eux se déclarent quant à eux encore incertains pour investir dans ces start-up.
Un décalage de perception sur les besoins d’innovation affichés et les actions menées pour amorcer concrètement ce virage vers l’innovation.

Un décalage que l’on observe également selon les acteurs : les PropTech interrogées dans l’étude considèrent que la prise de conscience de l’industrie a été plus lente que ce qu’ils annoncent : si pour 92 % de ces acteurs, les PropTech sont considérées comme une opportunité, les PropTech estiment qu’elles sont vues comme une opportunité par seulement 81 % de l’industrie.

Malgré cette différence de perception, il y a un besoin évident de l’industrie de mieux articuler sa démarche de collaboration avec les PropTech. Elle fait face aujourd’hui à une vraie disruption de culture et d’usage, avec l’exigence d’un service personnalisé et d’une expérience client/utilisateur, qui constitue pour eux une vraie incitation au changement.

Perception : comment les acteurs du monde immobilier voient la PropTech

« Collaborer avec des start-up qui ont une forte valeur ajoutée dans l’innovation va aider les grands industriels en place à suivre le rythme du changement, en tirant parti de leur agilité et de leur adaptation rapide aux nouvelles tendances et demandes du marché. Elles constituent une ressource extrêmement riche, de nouveaux talents, de nouvelles technologies, de nouvelles idées…mais une collaboration réussie requiert toutefois – de la part des grands groupes comme des start-up – de respecter les différences et de s'adapter aux cultures respectives, sans compromettre les valeurs fondamentales de chacun. Les entreprises doivent être dans une relation égale et « symbiotique » pour que cela porte des fruits, une véritable course de fond, qui s’apprend foulée par foulée ! » conclut Régis Chemouny.

Méthodologie

— L’étude KPMG a été conduite entre juin et juillet 2018, et a interrogé 270 acteurs du marché du secteur immobilier.
— La méthodologie complète est disponible dans l’étude.

Contact presse

Hélène Carlander
hcarlander@kpmg.fr
01 55 68 26 34 – 06 15 92 23 99

 

Nous contacter

 

Besoin de nos services?

 

loading image Pour soumettre un appel d'offres, cliquez ici