Étude La gestion opérationnelle de la mobilité devient un enjeu majeur pour les entreprises, qui fait peser sur elles de nombreux risques, mais offre également de nouvelles opportunités. Cette année, KPMG, en partenariat avec ALD Automotive, s'est attaché à dégager les modèles gagnants de gestion de la mobilité et les solutions permettant aux entreprises d'accélérer leur transition vers une pratique plus durable.

Contexte

Dans un monde où la responsabilité des entreprises vis-à-vis de leurs salariés progresse, 79% de ces derniers se rendent encore sur leur lieu de travail en voiture individuelle. Un plus grand confort individuel dont l'environnement et les entreprises payent le prix fort : en 2019, 25,6 MtCO2 on été dégagées dans le cadre de la mobilité quotidienne des employés, pour un coût près de 17,5 Mds € pour les entreprises !

Dès lors, la mobilité quotidienne d'entreprise représente un enjeu majeur, à la fois financier et environnemental. Il est donc souhaitable à l’avenir d’avoir une meilleure prise en compte de cette mobilité dans les grands plans RSE, alliant réduction des émissions et satisfaction des employés, tout en maîtrisant les coûts associés.

La mobilité, une gestion opérationnelle complexe

La mobilité d’entreprise est à l’aube d’une vraie transformation sous l’impulsion d’évolutions majeures dans les besoins des différentes parties prenantes. En conséquence, la gestion opérationnelle de cette mobilité va fortement se complexifier pour les entreprises dans les années à venir face à un triple enjeu de personnalisation, de hausse du nombre d’offres disponibles et de renforcement de la réglementation.

La mobilité quotidienne liée à l’activité professionnelle est source d’attention croissante ; notamment via la mise en place récente des Forfait Mobilités Durables et Crédit Mobilité, mais plus généralement face aux nouveaux enjeux environnementaux et économiques associés.

Jean-Charles Ferreri

Associé Global Strategy Group chez KPMG France

Les entreprises qui surperforment face aux enjeux-clés de la mobilité de leurs collaborateurs peuvent y trouver de nombreuses opportunités :

La Mobility Policy

La gestion de cette complexité oblige dès à présent une évolution de la traditionnelle « Car policy » vers une nouvelle « Mobility policy », qui offre à l’ensemble des collaborateurs des règles et solutions de mobilités plus souples et adaptées à leurs besoins.

L’atteinte d’une « Mobility Policy » équilibrée nécessite l’implication accrue de différentes parties prenantes aux missions complémentaires :

Les scénarios envisageables

En fonction des choix réalisés par les différentes parties prenantes, trois scénarios plus ou moins volontaristes sont envisageables à horizon 2030 pour la mobilité d’entreprise quotidienne :

Téléchargez le livre blanc pour comprendre et étudier les solutions possibles !

Contact