Étude La transformation digitale et la crise sanitaire ont radicalement changé notre façon de travailler. Le forum économique mondial a baptisé ce phénomène « la double rupture », cela a remis en cause les stratégies et transformations telles qu’imaginées. Si de nombreuses organisations ont souffert de cette phase instable, d’autres ont su faire de cette rupture un véritable accélérateur du changement.

Cette année, les experts de KPMG ont mené des entretiens approfondis avec 18 leaders RH, dont les organisations sont considérées parmi les plus innovantes au monde, qu’on appellera tout au long de cette étude « les précurseurs ».

« Les précurseurs » désignent les services RH qui se concentrent sur les valeurs ESG (Environnement, Social, Gouvernance) pour pérenniser leurs organisations dans un environnement instable et dynamique. Cette étude se base sur 18 entretiens menés avec des leaders RH des plus grands groupes dans le monde qui présentent les caractéristiques de précurseurs. Ils nous partagent leurs visions, stratégies, modèles de fonctionnement et de rebond dans un environnement organisationnel instable marqué par la crise sanitaire.

Le « S » de l’ESG

De plus en plus de directeurs généraux investissent massivement dans des initiatives environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). La pandémie a placé le volet social de l’ESG sur le devant de la scène (inclusion, diversité et équité - IDE), lequel est devenu une des principales préoccupations des entreprises.

30% des DG prévoient d’investir plus de 10% des revenus de leur entreprise dans des initiatives ESG au cours des trois prochaines années

  

Les Précurseurs RH embrassent ce changement et reconnaissent que les aspects IDE apportent une valeur ajoutée considérable à l’organisation et à sa culture et que, par conséquent, ils doivent faire partie intégrante de la stratégie. Les dirigeants sont sur la même longueur d’onde et conviennent qu’une organisation réellement diverse et inclusive aide à attirer les talents, y compris la génération Z et la génération Y.

La pandémie a mis en évidence la caractère essentiel de l’humain sur le lieu de travail.

Amy Coleman
Vice Présidente RH et corporate, chez Microsoft

L’état d’esprit et les valeurs sont des aspects essentiels et, en leur absence, c’est toute l’organisation qui peut être freinée dans son développement, quelle que soit la qualité de ses talents.

Dean Tong
Responsable RH du groupe United Overseas Bank Limited

Vers une nouvelle gestion des talents au-delà des frontières de l’entreprise

Au cours de nos entretiens, les leaders RH ont indiqué qu’ils adoptaient une nouvelle approche de gestion du capital humain. Cette approche consiste à mettre l’expérience employé au cœur de la stratégie, repenser les modes de mesure de la performance, faire monter en compétence les collaborateurs sur les technologies digitales et accompagner ces derniers dans le développement des compétences nécessaires pour demain.

Etisalat a toujours été leader dans la transformation digitale de nos produits, nous nous concentrons aujourd’hui à appliquer en interne cette transformation, notamment dans les ressources humaines pour augmenter l’engagement de nos employés, améliorer leur expertise et révolutionner la façon dont nous travaillons.

Dena Almansoori
DRH, Groupe d’Etisalat

Nos fondateurs portaient une même attention et importance à la culture d’entreprise qu’à nos produits.

Linda Aiello de Salesforce

Repenser les Ressources Humaines pour s’adapter à l’évolution du monde du travail

La pandémie du COVID-19 a bouleversé les pratiques et modes de travail : dans ce contexte les leaders RH ont eu une importance cruciale pour que les managers soient en capacité de mettre au service de leurs collaborateurs toutes leurs compétences en matière d’empathie et d’intelligence émotionnelle.

Le DRH de demain est un expert en digital et un expert en relations humaines

Claire Ainscough du Groupe Ocado

Devenir un précurseur

Les études menées ces dernières années nous ont montré que les organisations les plus avancées d’un point de vue RH avaient des similitudes sur les priorités qu’elles adressaient.

Voici les quatre domaines que vous devriez explorer si vous souhaitez rejoindre ce monde des « Précurseurs ».

Le succès d’une entreprise tient aux performances de chacun de ses collaborateurs. C’est pourquoi, notre devoir - en tant que fonction RH - est d’aligner le capital humain aux objectifs de l’organisation.

Danny Harmer
Directrice RH, chez Aviva

Découvrez les résultats de nos experts

Contacts