Étude Le marché des systèmes de consolidation est arrivé à un tournant décisif et va être confronté à un besoin de reconstruction, certaines étapes de cette refonte étant d’ores et déjà à planifie

La logique veut que les solutions historiques soient remplacées par des solutions plus modernes.  Il s’agit pour les directeurs financiers et leurs opérationnels d’une occasion à saisir pour repenser et remettre à plat les processus et routines, ainsi que leur raison d’être.​

KPMG a choisi de mener une étude basée sur des entretiens qualitatifs avec des groupes du CAC40 et SBF120 ainsi que les principaux éditeurs de solutions EPM (SAP, Oracle, CCH Tagetik et OneStream), afin d’anticiper et de mesurer des évolutions du marché.

La voix des utilisateurs : l’EPM d’aujourd’hui​

Des solutions existantes qui permettent de dérouler des processus stabilisés et sécurisés​

La plupart des participants à cette étude ont indiqué avoir confiance dans leur système actuel pour la production des comptes consolidés (la majorité des outils EPM ont été déployés il y a plus de 15 ans). Aujourd’hui lorsque la question du changement d’outil est évoquée, les participants souhaitent majoritairement s’appuyer sur une solution proche de celle en place : réduisant la problématique du « change management » et la robustesse des traitements de consolidation existants.​

Cependant, les entreprises interrogées ont fait part d’un besoin d’uniformisation ​et d’harmonisation du modèle de données entre les outils finance.​

Le futur de l’EPM
Le futur de l’EPM

En complément des outils EPM, d’autres solutions technologiques sont mises à disposition des services​ financiers afin de gagner en efficience, d’améliorer la qualité des contrôles ou encore de faciliter l’analyse des​ données à un niveau fin : ​

  • Outils Robotics​

  • Outils de Data visualisation​

  • Outils de NLG​

  • La cloudification ​

Et qu’en est-il de la vision les nouveaux entrants sur le marché ?​ La moitié des interviewés indiquent être ouverts à d’autres solutions ​ que celles proposées par les deux éditeurs historiques. Cependant, ​ils ont le sentiment que les solutions proposées par les challengers, ​ne sont pas encore suffisamment matures pour répondre à la​ complexité de leurs problématiques groupe. Ainsi une majorité ​des acteurs sont en attente de références solides sur le marché​ français de la part de ces éditeurs, afin d’en mesurer la robustesse ​sur des cas d’usage complexes.​

L’EPM de demain: la voix des utilisateurs​

La perspective de changer d’outils et de se positionner sur des nouvelles technologies se traduit par l’attente de réponses additionnelles pour optimiser les processus en place. Les attentes formulées par les entreprises participantes ont fait ressortir les besoins suivants :​

  1. Une plus grande volumétrie liée à l’intégration de nombreux reportings​

  2. La simplification de la gestion des droits d’utilisateur​

  3. Un outil plus performant avec des temps de réponse optimaux​

  4. Un outil moins onéreux ​

  5. Une gestion des référentiels uniformisée et interfacée​

  6. L’amélioration du pilotage de suivi​

  7. Une meilleure ergonomie ​

  8. Une maintenance pérenne de l’outil 

L’EPM de demain : la voix des éditeurs​​

Les enjeux pour les éditeurs de solution se concentrent sur 6 points clés : ​

 

Accompagner le passage au Cloud​

 

 

Être à l’écoute du marché​

 


Préparer et accompagner pour l’évolution SAP FC/HRM​

 

 

Proposer des outils plus orientés Métier​​

 

 

Investir dans la R&D​

 


Orienter la stratégie sur une des deux visions du marché (le « tout en un », ou modules spécialisés)​
 

Les principales fonctionnalités attendues de l’EPM de demain​

Les directions financières des grands groupes font face à de nombreux défis quant à leur communication financière :​


Adaptation aux exigences normatives, réglementaires​ et prudentielles en constante évolution​
 

Mise à disposition du marché d’une quantité​d’informations importante et détaillée​ 

 

 

Respect de délais de publication toujours plus courts​
 

Pour répondre à ces enjeux, les Directions financières se tournent vers des outils capables de produire rapidement une grande quantité de reportings fiables. Les solutions proposées par les différents éditeurs devront reprendre l’historique des fonctionnalités nécessaires pour la production de données consolidées mais également répondre de​ manière prioritaire aux principaux besoins ci-dessous :​

  • Un moteur de calcul capable de gérer des volumes de données granulaires pour répondre aux exigences réglementaires et de gestion interne.

  • Des modules intégrés de Data Visualisation et de Disclosure Management .

  • Une ergonomie intuitive, collaborative et multi-plateforme​.

  • Un meilleur partage de l’information produite avec toutes les parties prenantes, dont le format, le contenu et la granularité s’adaptent en fonction de l’audience .

  • Des capacités de drill-down (piste d’audit) pour une visibilité accrue sur les données détaillées afin de pouvoir les manipuler et produire leurs propres analyses.

Contactez-nous

KPMG EST A VOS COTES