close
Share with your friends

Marie Guillemot s’investit pour faire de KPMG France, qu’elle préside depuis avril 2021, le premier cabinet engagé et responsable.

Extrait

KPMG France clôt son exercice fin septembre. Quel sera l’impact de la crise sanitaire ?

Notre chiffre d’affaires est sur une très bonne tendance en cette année que nous imaginions pourtant en demi-teinte. Je suis extrêmement fière de la mobilisation des équipes depuis le début de la crise. Nos quatre métiers – audit, conseil, juridique et fiscal, expertise – sont en croissance. Le juridique et fiscal poursuit une croissance très soutenue et entre dans une phase de maturité. Ce métier a représenté 7 % de notre chiffre d’affaires l’an dernier. En tant que cabinet pluridisciplinaire, nous comptons poursuivre cette dynamique en développant des synergies avec chacun des autres métiers, par exemple en revue fiscale avec la technicité qu’il peut apporter à l’audit, ou en expertise fiscale ou juridique pour toutes les entreprises. Il y a aussi un gisement à exploiter entre le financier et le fiscal dans les opérations de transactions.

  • Retrouvez la suite de l'article sur le site de l'Agefi (réservé aux abonnés)
  • Date de parution : 9 septembre 2021