close
Share with your friends

Point de vue Face à une prise de conscience nécessaire et un besoin d’action fort d’enclencher un vrai tournant vers un futur durable et décarboné, le fret ferroviaire doit être considéré comme un outil phare de la transition écologique en France. Une dynamique à encourager, qui va au-delà du plan de relance proposé par le Gouvernement à l’automne dernier.

KPMG vous propose ce point de vue inédit sur le rôle du Fret comme acteur indispensable de la transition écologique à dynamiser avec une stratégie de développement ambitieuse pour atteindre l’objectif de doublement de la part modale du ferroviaire d’ici 2030 et enclencher ainsi un vrai tournant vers la décarbonation du transport de marchandises en France.

Les impacts du Fret ferroviaire

Le transport de marchandises est un secteur primordial de l’économie, comme en témoigne son rôle essentiel pendant le premier confinement, qui garantit l’approvisionnement et la continuité industrielle du pays.

De manière globale, le secteur du transport et de l’entreposage représente plus de 1,2 million d’emplois et près de 216 M € de chiffre d’affaires en France.



1 000 Mds €



La commission européenne estime à 1 000 milliards d’euros par an les coûts d’externalités négatives des transports en Europe, dont 19% à 31% qui sont attribuées au transport de marchandises.

Favoriser le ferroviaire, notamment sur des trajets longs ou de manière combinée présente une réduction forte des externalités négatives du transport :

Emissions de CO2
À titre d’exemple, 1 train (qui émet 3 tonnes de CO2), remplace 45 poids lourds sur la route (qui émettent 44 tonnes de CO2)

Réduction de trafic et d’accidents sur la route

Réduction de consommation d’énergie carbonée

Des objectifs et des attentes à différents niveaux

• Depuis plusieurs années la transition écologique est remontée dans l’agenda stratégique des organisations, entreprises et états. Publié en 2019, le pacte vert pour l’Europe a pour objectif d’inscrire la société et l’économie de l’Union Européenne dans une logique de neutralité carbone d’ici 2050. Les transports, partie intégrante de ce pacte, envisagent de réduire de 90% les émissions du secteur d’ici 2050.

• La Green Logistic : la prise en compte de l’impact écologique des chaînes logistiques devient une question clé dans le choix et l’optimisation des flux logistiques des entreprises. Si la demande de transport de marchandises à empreinte carbone neutre, ou la plus faible possible, est croissante, elle s’oriente alors naturellement vers des solutions comme le Fret ferroviaire. En témoigne par exemple le dispositif « Fret21 » qui a pour objectif d’aider les entreprises à réduire leurs émissions de carbone liées à leurs activités de transport. 

+50%

C’est l’augmentation souhaitée du trafic de fret ferroviaire d’ici à 2030.

Le Fret ferroviaire en France : un potentiel sous-exploité à redévelopper

Plusieurs points sont à améliorer afin de déployer son plein potentiel :

L’augmentation des marchandises transportées par voies ferrées

Une meilleure gestion d’attribution des sillons

L’amélioration des infrastructures vieillissantes

L’attraction de nouveaux secteurs

Dispositifs pour relancer le Fret ferroviaire

Face à l’urgence, deux dispositifs ont été mis en place avec pour ambition de doubler la part modale du fret ferroviaire d’ici 2030.

L’alliance 4F : « Fret Ferroviaire Français du Futur », elle regroupe les acteurs de la filière en France et a pour principal objectif de doubler la part des marchandises transportées par le rail d’ici 2030. En juin 2020, l’Alliance a soumis un plan en 10 axes et 30 actions pour un total de 15 milliards d’euros à horizon 2030.

Le plan de relance du gouvernement : annoncé par le gouvernement en septembre 2020, il constitue une feuille de route pour enclencher la reprise économique du pays face à la crise. Il est axé sur trois priorités.

La décarbonation

La compétitivité

La cohésion

À court terme, les demandes de l’alliance 4F semblent avoir été entendues. Cependant, il est important d’élaborer à moyen et long terme des mesures et investissements plus concrets et ambitieux, sans quoi l’objectif du doublement de la part modale du fret d’ici 2030 sera difficilement atteint.

Dynamiser le Fret ferroviaire en France

Bien que la France ne soit pas le seul pays à avoir observé une tendance à la baisse de la part modale du ferroviaire, un certain nombre de pays ont mis en place avec succès des politiques de soutien du ferroviaire notamment en Suisse, en Allemagne et en Autriche.

Il est clair qu’une stratégie de développement du Fret ferroviaire ambitieuse est nécessaire en France afin d’arriver à un objectif de doublement de la part modale du ferroviaire d’ici 2030 et d’enclencher un vrai tournant vers la décarbonation du transport de marchandises en France.

Celle-ci passera notamment par :

• Des investissements sur le long terme, nécessaires pour l’amélioration des infrastructures ferroviaires.

• La poursuite de la digitalisation du secteur (trains autonomes, la maintenance prédictive, le train digital, des systèmes d’attelage automatique, IoT, le train hybride à hydrogène).

• L’exploitation du potentiel qu’apportent les solutions de wagons isolés, permettant de transporter des volumes limités en acheminant des wagons individuels ou regroupés.

• Le transport combiné, basé sur l’utilisation successive de différents modes de transport.

• Une réglementation plus intensive et des incitations publiques pour dynamiser le secteur.



365€ /habitant

(Source : Allianz Pro Schiene)

Part de la dépense infrastructures ferroviaires/habitant en Suisse, alors qu’elle avoisine 40€ en France.

Toutes ces actions permettront aux entreprises ferroviaires de proposer des services compétitifs, de qualité et innovants, et d’intégrer le ferroviaire de demain pleinement dans une logistique plus verte de bout en bout.

KPMG Impact

KPMG accompagne les entreprises, investisseurs, acteurs institutionnels et le monde de l’économie sociale et solidaire vers la construction d’un nouveau modèle d’entreprise et de société à impact, conciliant les enjeux économiques, humains, sociétaux et environnementaux. KPMG Impact fédère l’ensemble des équipes KPMG, à l’échelle territoriale et mondiale, pour aider les acteurs de l’économie à se réinventer, créer un système de valeur partagée et œuvrer pour le bien commun.
KPMG Impact, impact in all we do.

Le Fret ferroviaire : un acteur clé de la transition écologique

Recevoir le point de vue :
cliquez ici


 

  Contacts  



Aller plus loin