close
Share with your friends

Journée sans voiture : un exercice pédagogique

Journée sans voiture : un exercice pédagogique

[Décryptages - Développement durable]

1000

D'autres actualités sur le site

Les premières journées sans voiture remontent à la crise de Suez de 1956. Face au risque de pénurie de pétrole, des dimanches sans voitures sont organisés dans certaines villes au Benelux et en Suisse. Ces opérations seront reconduites à l’occasion du premier choc pétrolier de 1973.

Il faut attendre ensuite une vingtaine d’années avant de voir de nouvelles initiatives un peu partout dans le monde, motivées cette fois par les préoccupations écologiques. En France, la municipalité de La Rochelle est la première à interdire son centre-ville aux voitures le 9 septembre 1997.

Le mouvement s’accélère avec le changement de siècle. De nombreuses métropoles programment des « car-free days » soit à titre expérimental, soit de façon récurrente chaque année – souvent combinées avec les journées du patrimoine au début de l’automne. A Paris, une journée sans voiture est organisée dans les premiers jours de l’automne depuis 2015.

On a établi que les journées sans voiture réduisent en ville les émissions de dioxyde d’azote d’environ 30%. Mais, au-delà de leur dimension festive, contribuent-elles à la diminution durable de la circulation automobile ? Une étude a montré que lorsque des modifications de l’environnement urbain, par exemple des travaux ou de nouveaux plans de circulation, contraignent les automobilistes à s’écarter de leur itinéraire habituel ou à emprunter d’autres moyens de transport, 5 à 10% d’entre eux conservent leur nouvelle pratique une fois la situation antérieure rétablie.

Au vu de cette étude, l’impact des journées « éphémères » sans voiture sur le comportement des automobilistes semble devoir, dans leur forme actuelle, rester limité. Mais, en reconduisant ces journées chaque année, on peut espérer modifier, à moyen terme, les usages de l’automobile en centre-ville. C’est le pari que font les élus municipaux qui, de par le monde, se mobilisent pour les « car-free days ».

[Décryptages KPMG] Journée sans voiture : un exercice pédagogique

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.

»»» Accéder à tous les articles Décryptages

© 2020 KPMG S.A., société anonyme d'expertise comptable et de commissariat aux comptes, membre français de l’organisation mondiale KPMG constituée de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Limited, une société de droit anglais (« private company limited by guarantee »). Tous droits réservés. Le nom et le logo KPMG sont des marques utilisées sous licence par les cabinets indépendants membres de l’organisation mondiale KPMG. Pour en savoir plus sur la structure de l’organisation mondiale KPMG, rendez-vous sur la page https://home.kpmg/governance (en anglais).

Nous contacter

 

Besoin de nos services?

 

loading image Pour soumettre un appel d'offres, cliquez ici