E-commerce : la problématique du vide - KPMG France
close
Share with your friends

E-commerce : la problématique du vide

E-commerce : la problématique du vide

[Décryptages - Développement durable]

1000

D'autres actualités sur le site

Le plaisir de recevoir une commande passée sur site d’e-commerce est vite suivi de l’obligation moins réjouissante de gérer l’emballage. Qu’on le conserve pour un usage ultérieur ou qu’on le destine à la poubelle, ses dimensions, souvent démesurées par rapport au contenu, et l’abondance des matériaux de protection (carton, coussins d’air, papier, polystyrène) qu’il renferme sont sources d’embarras.

Cette difficulté illustre, à la fin du cycle de livraison, la tendance générale des e-commerçants à surdimensionner les emballages de leurs produits.

Des études ont montré que 50 à 60% de l’espace disponible sont perdus en moyenne dans les emballages des commandes passées sur le web. Si les vêtements, les chaussures et les livres occupent quelque 80% de leur emballage, la verrerie n’en utilise qu’un tiers et l’épicerie la moitié.

Dans les emballages de l’e-commerce, l’espace perdu est deux fois supérieur à celui qu’on observe dans le commerce traditionnel. En portant les performances de l’e-commerce au même niveau que celles du commerce traditionnel, on pourrait réduire d’un quart la dimension des colis, le nombre de véhicules de transport nécessaires et le bilan énergétique de la chaîne logistique. Sur cette question, commerçants et logisticiens ont des intérêts convergents.

Du côté du commerçant, la solution technique passe l’utilisation de machines à façonner les emballages sur mesure. Elle est économiquement justifiée à partir de 2000 colis par jour.

Quant aux logisticiens, outre les recommandations d’optimisation des emballages qu’ils peuvent formuler à leurs clients, ils sont directement concernés par la problématique du vide. L’espace perdu ne se limite en effet pas au contenu des cartons. Il y en a aussi dans les containers. L’informatique permet aujourd’hui d’optimiser la répartition des colis à l’intérieur de ces containers.

Une étude menée à l’initiative d’un cartonnier britannique a montré qu’une généralisation de la lutte contre le vide permettrait de réduire de 122 millions de tonnes la production mondiale annuelle de dioxyde de carbone – soit l’équivalent de 12% des émissions de CO2 engendrées par le transport international aérien.

[Décryptages KPMG] E-commerce : la problématique du vide

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.

»»» Accéder à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services?

 

Besoin de nos services ?