Consigne de bouteilles de verre - KPMG France
close
Share with your friends

Consigne de bouteilles de verre : l’Alsace à l’avant-garde

Consigne de bouteilles de verre

[Décryptages - Développement durable]

1000

D'autres actualités sur le site

L’Alsace ne se distingue pas seulement du reste de l’Hexagone par son régime concordataire, ses avantages sociaux dérogatoires et une réglementation particulière du droit d’association. Elle se singularise également dans le domaine écologique. Alors que la consigne des bouteilles en verre a quasiment disparu partout ailleurs en France depuis une cinquantaine d’années, cette pratique s’est maintenue au pays des cigognes.

Chaque année en Alsace, quelque 25 millions de bouteilles en verre sont récupérées, lavées et recyclées. Les bouteilles consignées font l’objet d’un remboursement moyen unitaire de vingt centimes d’euros. Certains fournisseurs accordent une remise complémentaire de dix centimes en cas de rachat d’une bouteille identique à celle qui est restituée.

Pourquoi les Alsaciens ont-ils conservé l’habitude de la consigne des bouteilles en verre alors qu’elle a disparu dans les autres régions ? On peut avancer deux explications principales.

C’est d’abord à l’importance de la bière dans la vie locale que le système de la consigne doit son succès. Contrairement à ce qu’on a observé ailleurs en France, les grands brasseurs alsaciens, très actifs dans l’économie régionale, ont maintenu et modernisé le système de récupération des bouteilles consignées qui existait dans les années 60. En Alsace, on trouve dans la plupart des supermarchés des automates de recueil et rémunération de bouteilles consignées. Pour les consommateurs alsaciens, il n’est pas plus compliqué de restituer une bouteille de bière consignée que de la déposer dans un conteneur à verre. Du côté des brasseurs, l’opération est rentable, tant sur le plan financier qu’en matière écologique. Une bouteille en verre peut être réutilisée une vingtaine de fois. Par rapport au recyclage chimique du verre, la reconversion des bouteilles par consigne permet de réduire de 80% l’émission de gaz à effet de serre.

La seconde explication du succès de la consigne dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin est d’ordre culturel. Cette pratique est d’un usage courant en Allemagne. Les Alsaciens sont nombreux à traverser le Rhin pour profiter, notamment sur l’achat de produits alimentaires, de prix souvent inférieurs à ceux en vigueur en France. A cette occasion, ils prennent l’habitude de la consigne et la conserve dans leur comportement en France.

Les pouvoirs publics français cherchent à promouvoir dans le pays le retour de la consigne pour les bouteilles en verre. En Alsace, c’est plutôt l’accélération d’une pratique jamais disparue qui est à l’ordre du jour. A cet effet, plusieurs brasseurs alsaciens se sont récemment associés autour d’une plateforme commune de récupération et reconditionnement des bouteilles. Leur expérience pourrait inspirer d’autres régions.

Consigne de bouteilles de verre : l’Alsace à l’avant-garde

Décryptages

Une rubrique ouverte sur le monde

Digest d'articles publiés en France et à l'International, sous un angle original et sous la forme d'une synthèse enrichie de chiffres et d'éléments d'actualité dans cinq domaines : Développement durable - Entreprises & Economie - International - Générations - Mot à mot.
»»» Accès à tous les articles Décryptages

Nous contacter

 

Besoin de nos services?

 

Besoin de nos services ?