Ils sont 3 et ont fait tout ou partie de leur parcours professionnel chez KPMG. Ils s'appellent Olivier Sulas, associé, responsable régional Gestion Sociale, Alexandre Goulet et Annabelle Gay, associés et experts-comptables chez KPMG.

En 2020, ils ont été promus associés en expertise comptable et conseil aux entrepreneurs, avec ou sans le diplôme d'expertise comptable, après un parcours parfois « jalonné de challenges » comme l'indique Olivier Sulas. Tous trois témoignent des valeurs du cabinet et du soutien de leur hiérarchie dans toutes les étapes de leur évolution professionnelle au sein de KPMG.

Pour eux, il faut toujours avancer, faire grandir ses équipes avec soi et faire preuve d'empathie.

« Il ne faut jamais lâcher l'affaire et toujours avancer »

 

Olivier Sulas a 46 ans et est arrivé chez KPMG 13 ans plus tôt, en qualité de manager gestion sociale. Issu d'un cursus comptable jusqu'à la maîtrise, il s'est très rapidement orienté vers cette expertise.

Avant d'arriver chez KPMG, il avait déjà gravi les échelons jusqu'au poste de chef d'équipe dans un autre cabinet. Entré en qualité de manager gestion sociale et chargé d'une équipe de 10 personnes chez KPMG, il poursuivra son évolution jusqu'à animer toute la gestion sociale de la région de Toulouse puis du sud-ouest avec des budgets de plusieurs millions d'euros de chiffre d'affaires.

KPMG a permis à Olivier de développer pour ses clients une offre liée à la gestion des ressources humaines en donnant les moyens à ses équipes d'avancer sur le sujet et de se diversifier. #deuxcoups d’avance

Le conseil en gestion des ressources humaines se développe désormais beaucoup avec l'offre de « RH à temps partagé » et ouvre de nouvelles opportunités business.

Ce qui lui plaît chez KPMG, c'est la diversité des missions, l'écoute de la part de l'équipe dirigeante de KPMG et la reconnaissance du métier de la gestion sociale. Il est aujourd'hui l'un des rares associés à ne pas être diplômé d'expertise comptable.

N'étant pas entré au sein de KPMG dans le but d'être associé et ayant intégré un des plus petits services à l'époque, il estime qu'il ne faut jamais lâcher l'affaire et toujours avancer. Il ne faut pas hésiter à s'imposer et à proposer des choses novatrices.

S'il est là aujourd'hui, c'est aussi grâce à ses équipes qui l'ont suivi dans les différents challenges et qui produisent avec lui au quotidien.

Il conseille aux futurs collaborateurs de suivre 3 axes qui sont la résilience, la polyvalence et le fait d'être capable de comprendre les notions comptables pour converser avec les clients.

« L'objectif est d'évoluer au sein du cabinet tout en faisant grandir ses équipes avec soi »

Alexandre Goulet a 41 ans. Il est arrivé chez KPMG en 2003 sur le marché des TPE après avoir obtenu son master dans le domaine des systèmes d'informations comptables de la faculté de Reims. Il a fait son stage d'expertise comptable après un DSCG en candidat libre et a évolué au sein du cabinet à des postes de junior, sénior, chargé de clientèle, manager pour enfin devenir associé.

Ce qui va lui permettre d'évoluer et de devenir associé, c'est le soutien de sa hiérarchie. En complément, il s'est toujours donné les moyens d'accéder à l'étape suivante.

Alors que le collaborateur junior est dans la « production », la découverte des outils, des méthodologies et des processus, le collaborateur sénior commence à évoluer en responsabilités : révision des travaux, gestion des équipes moins expérimentées et restitution au client. L'objectif d’Alexandre devient alors de faire aussi grandir ses équipes. #priorité au sens

L'étape suivante consiste à faire de la supervision et à bien déléguer les travaux pour s'orienter vers la recherche de clients ou pour trouver de nouvelles missions. Avec un goût très prononcé pour la rencontre et le développement commercial, ce passage s'est fait assez naturellement.

Aujourd'hui, il développe son réseau professionnel en intégrant certains réseaux d'affaires ou essaie de nouer des relations fortes avec des institutionnels ou des professionnels tels que les banquiers ou encore les notaires.

Son objectif, en tant qu'associé est de consacrer du temps à la stratégie du cabinet mais aussi et surtout, de conserver du temps pour ses collaborateurs tout en gardant des compétences techniques.

Ce qui lui plaît chez KPMG, c'est cette hiérarchisation du parcours de carrière qui permet à chaque échelon de savoir ce qui est attendu. C'est aussi le soutien de la hiérarchie à travers les feedbacks et les entretiens professionnels qui ont toujours été menés avec énormément de bienveillance. À ses yeux, KPMG reste d'abord une équipe avec du soutien et de l'entraide.

Il conseille aux futurs collaborateurs de s’impliquer fortement et de fournir les efforts nécessaires afin d’en récolter les fruits par la suite.

Il faut être bien dans sa vie privée pour que cela se passe bien dans sa vie professionnelle.

Enfin, il ne faut pas hésiter à s'entourer des autres et communiquer sur ses objectifs tout en y allant par étapes.

« Il faut y persévérer, rester soi-même, être à l’écoute des équipes et des clients »


Annabelle Gay est arrivée chez KPMG, à l'issue d'une maîtrise de comptabilité, en audit grands comptes à Lyon. Elle y est restée environ 5 ans, le temps d'effectuer son stage d'expertise comptable puis d'obtenir le DEC.

Elle a ensuite souhaité se tourner vers le secteur de l'expertise comptable et a bénéficié d'une mobilité géographique au bureau d'Annecy en 2011. Elle est, aujourd'hui, mère de 3 enfants.

Ce changement de métier, de taille de clients et d'environnement a été un challenge, en retrouvant à chaque fois les valeurs véhiculées par le cabinet : le travail en équipe pour faire en sorte que tous se sentent bien, l'excellence, le dépassement de soi, l'inclusion et la diversité.

Elle intervient aujourd'hui aussi bien sur des dossiers TPE que PME avec un panel de clients varié.

L'expérience grands comptes lui apportera beaucoup en termes de méthode de travail, de rigueur, de travail en équipe, de gestion des dossiers. Ce changement de métier lui permettra de devenir le partenaire conseils de ses clients, d’être à l’écoute de leurs problématiques et d'être force de proposition afin de les accompagner au quotidien.

En expertise comptable, elle apportera à ses équipes son expérience de l'audit et la gestion par les risques. Elle les aidera à prendre du recul sur les dossiers et afin de mieux répondre aux demandes des clients en termes de restitution de conseil etc.

Son évolution se fera naturellement, dans le respect de ses choix de vie grâce à l’appui de sa hiérarchie pour une intégration progressive aux fonctions de manager et de responsable de bureau afin de succéder à un associé proche de la retraite. Elle intégrera également les équipes en charge de la mise en œuvre de la stratégie du cabinet et attachera une importance particulière à la fidélisation des talents de demain.

Ce qui lui plaît chez KPMG, c'est l’autonomie et la possibilité de se dépasser, de relever des challenges, de bouger (mobilités métier, géographique, secteur d'activité #Mille lieux d’être immobile) tout en étant encadré. C'est un cabinet dynamique et en mouvement avec une grande diversité de missions où la valeur humaine y est fondamentale.

Elle conseille aux futurs collaborateurs d'y croire, d’être persévérant, de rester soi-même, de se dépasser, d’être à l’écoute des équipes et des clients, et de profiter de la force du réseau interne du cabinet pour répondre aux mieux aux attentes des clients