close
Share with your friends

La crise du Covid-19 et l’impact du confinement vient remettre la gestion du cash au centre de la stratégie globale de l’entreprise.


Cette gestion du cash passe impérativement par la mise en qualité des prévisions de trésorerie et doit modéliser les leviers mis à disposition par les mesures gouvernementales mais aussi les leviers d’accélération du cash qui recèlent souvent des potentiels d’amélioration importants : recouvrement de créances, optimisation des délais de règlement, gestion des stocks, pilotage des approvisionnements etc...

Cette crise du Covid-19 ne sera pas sans impact sur la chaine des délais de paiement. Nous mettons en lumière les premières tendances observées via les données transactionnelles récoltées sur la plateforme Sidetrade. Par ailleurs, cet arrêt brutal de l’économie a et aura des effets très négatifs sur le BFR avant, pendant et après le confinement. Nous tentons de mettre en évidence les grands enjeux sur les différentes périodes et de donner quelques pistes d’actions que nous avons constatées sur le terrain depuis le début de la crise.

Les impacts du Covid-19 sur la gestion du cash


La crise économique engendrée par la pandémie du Covid-19 vient modifier en profondeur la façon dont les entreprises gèrent et géreront leur cash. A titre d’illustration, nous avons modélisé une étude d’impact présentant pour une entreprise industrielle avec des clients B to B la situation de trésorerie avec un scénario normatif et un scénario sensibilisé par l’impact de la crise Covid-19.

Notre étude fait ressortir trois phases :


1


Une première phase de ralentissement très brutal voire d’arrêt de l’activité dû au confinement sur les mois de mars à mai 2020.


2


Une seconde phase de reprise progressive de l’activité de juin à octobre 2020


3


Une troisième phase de retour à un niveau normal d’activité à partir de novembre / décembre 2020.

Ces phases, tant dans leur intensité que dans leur durée, seront évidemment différentes d’un secteur d’activité à un autre, d’une entreprise à une autre. Néanmoins, nous avons souhaité, via cet exercice, mettre en évidence les impacts, les enjeux mais aussi les leviers d’actions sur la trésorerie qui pourront être communs à l’ensemble des entreprises affectées par cette crise.

4 enjeux clés détectés par nos experts dans les 3 phases de la crise


Confinement


mars à mai 2020


Reprise d’activité
post confinement


juin à octobre 2020


Sortie de crise


novembre 2020 à juin 2021

Des impacts financiers et opérationnels

Un pilotage du cash minutieux

Des leviers clés à activer

Des axes d’amélioration de la performance plus long terme