Le Swiss Real Estate Sentiment Index (sresi®) agrège les anticipations des acteurs du marché, concernant les développements à venir au cours des douze prochains mois, et présente les tendances relatives à l’évolution économique et à l’évolution des prix sur le marché des placements immobiliers.

L’indice regroupe les opinions d'environ 300 sondés, qui eux-mêmes représentent un volume de placement et d’évaluation d’environ CHF 300 milliards. Depuis son lancement en 2012, le sresi s’est imposé comme l’indicateur qualitatif avancé leader sur le marché suisse des placements immobiliers.

Beat Seger présente les principaux résultats de l’étude 2021:

Le sresi atteint la valeur la plus élevée depuis le début de l’étude

A 63.7 points, le Swiss Real Estate Sentiment Index agrégé atteint la valeur la plus élevée depuis le début de l’étude. Les attentes négatives exprimées en 2020, année marquée par la pandémie, ont ainsi été plus que compensées.

Des perspectives économiques positives

Avec un niveau d’indice de 63.8 points, l’évaluation largement négative faite par les participants à l’enquête en 2020 (-73.8 points) concernant l’évolution de la situation économique devrait connaître un redressement sensible au cours des douze prochains mois.

Des hausses de prix sont attendues

La valeur de l’indice de 63.7 points confirme que les participants à l’enquête s’attendent à une hausse des prix sur le marché suisse des placements immobiliers au cours des douze prochains mois. Ils ne sont que 1% à anticiper une baisse des prix.

L’analyse des segments montre que les estimations positives concernant l’évolution des prix sont marquées principalement par la hausse des prix attendue dans l’immobilier résidentiel:

  • Immobilier résidentiel: l’immobilier résidentiel est toujours considéré par les participants au marché comme le placement immobilier privilégié en Suisse. Avec un indice de 119.2 points, une forte hausse des prix est notamment attendue dans ce segment. A -137.1 points, les participants à l’enquête estiment ainsi que l’offre de possibilités d’investissement appropriées est limitée.
  • Immeubles affectés au commerce: l’indice pour les immeubles affectés au commerce est négatif depuis le début de l’étude. Avec -82.3 points, il a toutefois repris des couleurs après avoir atteint un niveau plancher l’année précédente (-146.8 points).
  • Surfaces de bureaux: à -32.8 points, l’indice de prévision des prix pour les surfaces de bureaux reste négatif mais, malgré les discussions étendues relatives à la baisse de la demande, il se situe au-dessus de la moyenne pluriannuelle.
  • Emplacements: avec 109.8 points, un potentiel important en matière de prix est attribué aux emplacements centraux. A 55.4 points, les attentes sont également très positives pour les centres moyens et les agglomérations, atteignant la valeur la plus élevée depuis le début de l’étude. Avec -32.4 points, l’évaluation de l’évolution des prix dans les emplacements périphériques reste négative, mais se situe nettement au-dessus du niveau des années précédentes.

ESG – Formes de travail – Digitalisation

En plus du sresi®, nous collectons chaque année des informations sur un thème d’actualité. Cette édition anniversaire est consacrée aux évaluations spontanées concernant dix tendances actuelles.

Pour plus de la moitié des participants à l’enquête, les thèmes ESG (environnement, société et bonne gestion d’entreprise) sont déjà intégrés dans les décisions d’investissement. 38% estiment même que les aspects ESG sont sous-estimés, car ils vont engendrer une segmentation claire, avec des gagnants et des perdants, sur le marché.

On observe également une prise de conscience concernant les tendances liées à la digitalisation. Selon les participants à l’enquête, l’intelligence artificielle en particulier aura un impact important sur la planification, la construction et la gestion des immeubles et entraînera des changements structurels. Plus de la moitié d’entre eux pensent que la conduite autonome va devenir une réalité, mais sans grandes conséquences sur le marché de l’immobilier. S’agissant de la tokenisation sur la blockchain, les avis sont partagés, avec une marge de fluctuation entre les effets de mode et les bouleversements majeurs qui changent la donne.

Le COVID va encore nous accompagner au cours de l’année à venir. Seuls 12% des participants à l’enquête considèrent que le COVID ne sera plus un thème d’actualité en 2022.

A moyen terme, les participants à l’enquête n’anticipent pas de hausse des taux d’intérêt ou des tendances inflationnistes fortes.

Filtrez les résultats en fonction de vos besoins

Consultez nos tableaux de bord interactifs détaillés sur l’étude et définissez les paramètres qui sont pertinents pour vous.