Les chefs de direction et les directeurs financiers des sociétés ouvertes canadiennes, exception faite des émetteurs émergents, doivent attester l’efficacité des mécanismes de contrôle interne de leur entreprise à l’égard de l’information financière (CIIF).

Disposez-vous d’un processus d’attestation efficace qui répond aux exigences des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (« ACVM »)?

Évaluez votre situation actuelle.

Êtes-vous passé du cadre de 1992 du COSO à celui de 2013?

  • Quelles répercussions le changement de référentiel d’information financière pourrait-il avoir sur les processus liés au CPCI et au CIIF ainsi que sur les contrôles?
  • Songez-vous à percer de nouveaux marchés étrangers ou à délocaliser certaines activités? Cela pourrait avoir une incidence sur votre évaluation du risque et sur votre stratégie en matière de tests.
  • Quels sont les changements au sujet desquels des informations doivent être fournies dans le rapport de gestion?

Nous pouvons vous aider à répondre à toutes ces questions afin que vous soyez en mesure de respecter vos obligations en matière de contrôle interne et d’en comprendre les répercussions pour votre équipe de gestion, votre conseil d’administration et votre comité d’audit.

Communiquez avec nous

Tenez-vous au courant de sujets qui vous intéressent.

Inscrivez-vous aujourd’hui pour avoir accès à du contenu personnalisé en fonction de vos intérêts.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui

Communiquez avec nous