La Beedie School of Business de l'Université Simon Fraser (SFU) et KPMG au Canada ont annoncé aujourd'hui la mise sur pied d'un nouveau microprogramme novateur en analyse et en visualisation de données. Issu d'un partenariat entre les deux organisations, ce programme est conçu pour répondre à la demande croissante de compétences en analyse et en visualisation de données pour les professionnels de KPMG afin qu'ils demeurent à l'avant-garde du secteur des services-conseils et puissent offrir aux clients des services complets et innovants.

« Le besoin d'une main-d'œuvre habile avec la technologie et le numérique a explosé », souligne Silvia Montefiore, associée directrice canadienne et chef de l'exploitation, KPMG au Canada. « Ce nouveau microprogramme s'harmonise avec la stratégie de notre cabinet qui consiste à investir dans le perfectionnement numérique de nos employés afin de leur permettre d'offrir aux clients une plus-value et des perspectives fondées sur des données. »

La Beedie School of Business et KPMG sont reconnus pour leurs coentreprises novatrices de premier plan axées sur l'apprentissage. En 2018, les deux organisations ont collaboré à la mise sur pied d'un programme d'amélioration des compétences unique en son genre pour les professionnels de l'audit au Canada par l'entremise de l'Académie numérique de KPMG, qui inclura maintenant des microformations. « Compte tenu du succès de notre partenariat précédent, la Beedie School of Business s'est imposée comme le choix logique pour mettre sur pied un programme personnalisé visant à approfondir les connaissances de nos employés au moyen de solutions souples axées sur la technologie et adaptées au secteur, conçues pour développer les capacités en matière de données à l'échelle de notre organisation », affirme Mme Montefiore.

Le nouveau programme cible des domaines et des activités pédagogiques qui visent à répondre aux besoins changeants du marché et des clients, ainsi que des compétences qui s'accordent avec un modèle de microformation. « À l'étape de la conception, notre objectif consistait à élaborer une formation par petits blocs fondée sur l'acquisition de compétences, qui générerait un impact immédiat », déclare Andrew Gemino, doyen associé de la Beedie School of Business. « Nous cherchions à offrir un programme pertinent, accessible et utile, qui puisse mener à l'obtention de crédits d'études de cycles supérieurs. »

Cette expérience d'apprentissage unique de premier ordre est conçue pour être réalisée en quinze à vingt heures étalées sur six à huit semaines. Elle permet aux participants de développer leurs compétences en collecte, en nettoyage, en analyse et en visualisation de données afin qu'ils puissent offrir à leurs clients des perspectives qui s'appuient sur des données. Le curriculum et le style d'enseignement sont conçus pour que les notions soient immédiatement applicables aux fonctions des employés. De plus, comme le programme se déroule en ligne, le personnel à l'échelle nationale y a accès.

« L'une des raisons pour lesquelles les microformations se révèlent si efficaces est que l'apprentissage est intégré au travail de nos employés », explique Nathan Walsh, directeur principal de l'apprentissage numérique et créateur de programme à KPMG. « Les participants appliquent en contexte les compétences acquises, grâce à une mini-étude de cas pratique et personnalisée. Ainsi, les nouvelles aptitudes sont déjà intégrées lorsqu'ils retournent au travail, ce qui permet de les mettre en pratique sans délai et d'apporter une valeur ajoutée à nos clients. »

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec des experts du domaine, à l'échelle des secteurs de services et des différentes fonctions, afin de créer cette formation en partenariat avec l'équipe de conception pédagogique et les formateurs de la Beedie School of Business. »

Le microprogramme (en anglais) en analyse et en visualisation de données de KPMG constitue la première microformation de la SFU permettant d'obtenir des crédits d'études de cycles supérieurs. « Voilà un avant-goût de l'avenir de la formation en entreprise », soutient Jennifer Beale, directrice administrative du perfectionnement des cadres supérieurs à la Beedie School of Business. « Nous associons des éléments des études commerciales de cycles supérieurs classiques au style de formation offerte à des cadres, puis nous évaluons notre réussite selon le résultat observé chez les participants qui se servent de leurs connaissances et compétences au travail. »

Les employés de KPMG admissibles qui terminent le microprogramme pourront transférer leurs crédits à des programmes permettant d'obtenir un diplôme créés par la Beedie School of Business et KPMG en 2019, soit un certificat d'études supérieures en analyse de données d'entreprise ou en comptabilité – analyse de données numériques. Ils pourront également poursuivre leurs études et obtenir une maîtrise ès sciences en comptabilité – analyse cognitive des données.

Selon un récent sondage réalisé par KPMG au Canada, environ un tiers (30 %) des Canadiens prévoient de s'inscrire à un microprogramme ou à une formation accélérée pour mettre à niveau leurs compétences professionnelles. KPMG a sondé 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus du 1er au 4 novembre en tirant parti du panel AskingCanadians de Delvinia et de sa plateforme Methodify.

Un mot sur KPMG au Canada

KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., cabinet d'audit, de fiscalité et de services-conseils et société canadienne à responsabilité limitée, appartient à des Canadiens qui en assurent l'exploitation. Depuis plus de 150 ans, nos professionnels fournissent aux Canadiens tout un éventail de services-conseils, de services de comptabilité et d'audit et de services fiscaux qui inspirent la confiance, favorisent le changement et stimulent l'innovation. Guidé par des valeurs fondamentales – Intégrité, Excellence, Courage, Ensemble, Pour le mieux –, KPMG compte plus de 8 000 professionnels et employés dans plus de 40 bureaux au Canada, qui servent des clients des secteurs privé et public. KPMG fait régulièrement partie des meilleurs employeurs au Canada et est reconnu comme l'un des meilleurs milieux de travail au pays.

Le cabinet est constitué en vertu des lois de l'Ontario et membre de l'organisation mondiale KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Limited, société de droit anglais à responsabilité limitée par garantie. Chaque membre du Cabinet est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel. Pour plus d'information, consultez home.kpmg/ca/fr.

À propos de la Beedie School of Business

Fondée en 1982, la Beedie School of Business de l'Université Simon Fraser a été classée par Maclean's parmi les dix meilleures écoles de commerce du Canada. L'École détient à la fois l'agrément décerné par l'Association to Advance Collegiate Schools of Business (AACSB) et l'agrément EQUIS décerné par la European Foundation for Management Development (EFMD). L'établissement compte plus de 4 000 étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs provenant de partout dans le monde sur ses campus de Vancouver, de Burnaby et de Surrey, en Colombie-Britannique.

La Beedie School of Business réunit ceux qui croient que le milieu des affaires peut inspirer de nouvelles idées, stimuler les innovations sociales et faire progresser la société. Par un enseignement et un apprentissage fondés sur des recherches de calibre mondial, un engagement social important et une perspective mondiale, l'École propulse les études commerciales au-delà du cadre académique. Elle permet à des gens ayant des antécédents et des points de vue variés de réinventer le rôle des affaires pour relever les plus importants défis de la société.

Pour toute demande d'information de la part des médias, adressez-vous à :

Sinead McElhinney
Communications d'entreprise
KPMG au Canada
416 476-2552
smcelhinney@kpmg.ca

Will Henderson
Directeur, Communications et relations publiques
Beedie School of Business, Université Simon Fraser
604 368-2532 | bsb_media@sfu.ca