En raison de la pandémie de COVID-19, de nombreuses entreprises canadiennes ont dû prioriser le numérique pour survivre. Or, la plupart d'entre elles peinent à trouver de la main-d'œuvre possédant les compétences nécessaires pour demeurer compétitives sur le marché d'aujourd'hui, selon un nouveau sondage mené par KPMG au Canada.

Les résultats du sondage de KPMG auprès des entreprises indiquent que près de 80 % des répondants affirment avoir besoin de plus de travailleurs possédant des compétences numériques, mais que plus des deux tiers ont du mal à trouver et à embaucher la main-d'œuvre nécessaire. Cette incapacité à trouver ou à garder la main-d'œuvre constitue d'ailleurs la principale menace à leurs perspectives de croissance.

Voici quelques constats marquants tirés du sondage :

  • 79 % des répondants affirment que la pandémie a entraîné des changements dans leur façon de travailler et qu'ils ont besoin de plus d'employés ayant des compétences en informatique.
  • 69 % des répondants prévoient de recruter au cours des trois prochaines années.
    • 24 % des répondants classent la cybersécurité et la sécurité de l'information en tête de leurs besoins en matière de compétences.
    • 20 % des répondants désignent l'analyse de données comme le principal domaine de compétences dont leur entreprise a besoin.
  • 68 % des entreprises affirment avoir de la difficulté à embaucher des personnes possédant les compétences dont elles ont besoin pour croître.
  • 52 % des répondants doutent de pouvoir trouver les personnes ayant les compétences dont elles ont besoin et envisagent de recruter à l'étranger.
  • 89 % des entreprises sondées investissent dans le développement des compétences et des capacités de leur main‐d'œuvre.

« De toute évidence, la pandémie a servi de catalyseur à la mise en œuvre de la stratégie numérique de nombreuses entreprises », affirme Armughan Ahmad, président et associé directeur, Solutions numériques, chez KPMG au Canada. « Cependant, la tâche devient de plus en plus difficile, car la concurrence pour recruter des travailleurs possédant des compétences numériques augmente à l'échelle mondiale. »

« Pour remédier à cette situation, les entreprises cherchent des solutions à l'interne et optent pour améliorer les compétences de leur personnel en mettant l'accent sur le numérique. Elles commencent également à reconnaître les programmes de microcertification afin d'accélérer l'amélioration des compétences de leurs employés. Or, pour de nombreuses entreprises, ces mesures ne suffiront pas : elles doivent revoir entièrement leur modèle d'affaires, ce qui exige de pourvoir des postes hautement spécialisés au moyen de talents de calibre mondial », ajoute-t-il.

La majorité (82 %) des plus de 500 propriétaires d'entreprises sondés au Canada estiment qu'ils doivent intégrer bien davantage le numérique; d'ailleurs, 85 % d'entre eux augmentent leurs investissements en capitaux dans l'achat de nouvelles technologies. Environ 77 % des répondants ont devancé leur plan de numérisation des activités en raison de la pandémie, et 76 % d'entre eux affirment que les perturbations technologiques représentent davantage une occasion qu'une menace pour leur organisation.

« Les entreprises canadiennes comprennent le pouvoir de la technologie, et la plupart ont fait les investissements nécessaires pour informatiser leurs activités », affirme Mary Jo Fedy, leader nationale, KPMG Entreprise, chez KPMG au Canada. « À présent, elles doivent s'assurer d'avoir la main-d'œuvre nécessaire pour utiliser ces nouveaux outils numériques. Avoir la bonne technologie, c'est important, mais elle n'est efficace que si l'équipe possède les compétences pour la mettre à profit. »

Les entreprises canadiennes collaborent également avec des tiers pour prendre le virage numérique.

  • 73 % des répondants utilisent ou prévoient d'utiliser des produits ou des services d'exploitants de plateforme numérique.
  • 63 % des répondants envisagent de faire appel à des experts externes ou à des logiciels standard.
  • 59 % des répondants manifestent de l'intérêt pour une éventuelle association avec une entreprise en démarrage novatrice afin de stimuler la croissance de leur société.

À propos du sondage de KPMG auprès des entreprises

KPMG a interrogé 505 propriétaires et décideurs de petites et moyennes entreprises canadiennes entre le 6 et le 15 août. L'échantillon de propriétaires d'entreprise et de décideurs a été tiré du panel de recherche en ligne de Delvinia, Asking Canadians, au moyen de la plateforme Methodify. Parmi les répondants au sondage, 35 % sont des entreprises familiales et 74 % sont des sociétés fermées; 31 % ont des revenus annuels de plus de 100 millions de dollars et 24 % ont des revenus annuels se situant entre 50 et 100 millions de dollars.

À propos de KPMG au Canada

KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., cabinet d'audit, de fiscalité et de services-conseils et société à responsabilité limitée, appartient à des Canadiens qui en assurent l'exploitation. Depuis plus de 150 ans, nos professionnels fournissent aux Canadiens tout un éventail de services-conseils, de services de comptabilité et d'audit et de services fiscaux qui inspirent la confiance, favorisent le changement et stimulent l'innovation. Guidé par des valeurs fondamentales – Intégrité, Excellence, Courage, Ensemble et Pour le mieux –, KPMG compte plus de 8 000 professionnels et employés dans plus de 40 bureaux au Canada, qui servent des clients des secteurs privé et public. KPMG fait régulièrement partie des meilleurs employeurs au Canada et est reconnu comme l'un des meilleurs milieux de travail au pays.

Le cabinet est constitué en vertu des lois de l'Ontario et membre de l'organisation mondiale KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Limited, société de droit anglais à responsabilité limitée par garantie. Chaque cabinet membre est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme telle. Pour plus d'information, consultez home.kpmg/ca/fr.

Pour toute demande d'information de la part des médias, adressez-vous à :

Roula Meditskos
Service national des communications et Relations avec les médias
KPMG au Canada
(416) 549-7982
rmeditskos@kpmg.ca