close
Share with your friends

Enquête sur la cyberpréparation du secteur automobile

Enquête sur la cyberpréparation du secteur automobile

L’apmaIAC et KPMG au Canada s’unissent pour une enquête sur la cyberpréparation

Contenu connexe

Près du tiers (30 %) des membres de l'Automotive Parts Manufacturers' Association (APMA) ont révélé qu'ils avaient subi une cyberattaque au cours des 12 derniers mois. C'est l'une des conclusions à laquelle sont parvenus l'Automotive Parts Manufacturers' Association Institute of Automotive Cybersecurity (apmaIAC) et KPMG au Canada dans le cadre d'un récent sondage.

Les véhicules électriques, la conduite autonome, et les voitures connectées ont dominé l'ordre du jour des grands acteurs du secteur de l'automobile au cours des dernières années. Cette migration vers le mode numérique fait de chaque élément électronique de la voiture un point de vulnérabilité potentiel.

Plus inquiétant encore, l'étude démontre que sept entreprises sur dix n'ont pas modifié leurs investissements en transformation numérique et cybersécurité, et que seulement 32 % d'entre elles ont instauré une stratégie de cyberprotection à l'échelle de l'entreprise.

« L'heure est grave pour le secteur de l'automobile, car les véhicules connectés et les techniques de fabrication numériques sont en train de se répandre », affirme John Heaton, associé, Cybersécurité et Résilience, KPMG au Canada. « Les fabricants de pièces automobiles doivent faire de la cybersécurité une priorité de tous les instants, parce que les menaces sont réelles et prennent de plus en plus de place. »

« Avec la publication de la norme ISO 21434 cet hiver, le secteur de l'automobile devrait adopter plus résolument une culture de cybersécurité. La création, au printemps dernier, de l'institut pour la cybersécurité automobile (Institute for Automotive Cybersecurity, ou apmaIAC) était un pas dans la bonne direction pour aider nos membres à s'engager sur cette voie », a fait savoir Flavio Volpe, président de l'APMA.

Selon les leaders du secteur de l'automobile, la cyberpréparation se heurte aux obstacles suivants :

  1. Pénurie de talents nécessaires
  2. Faible visibilité des principaux risques
  3. Manque de soutien de la direction
  4. Rendement incertain du capital investi

Les conclusions du sondage conjoint sur la cybersécurité mené à la mi-septembre par l'apmaIAC/KPMG au Canada seront présentées au complet le 18 novembre à 13 h 30 , HNE au cours de la première conférence virtuelle à vie de l'APMA. L'inscription à la conférence se fait ici.

À PROPOS DE L'APMA

L'Automotive Parts Manufacturer's Association (APMA) est l'association nationale canadienne qui représente les fabricants de pièces d'origine, de matériel, d'outils, d'accessoires et de technologie évoluée, et les fournisseurs de services destinés à l'industrie automobile mondiale. L'association a été fondée en 1952, et ses membres représentent 90 % des fabricants de pièces indépendants au Canada. En 2018, les livraisons de pièces automobiles totalisaient 35 milliards de dollars, et le nombre d'emplois au sein du secteur dépassait 100 000.

https://www.apma.ca

UN MOT SUR L'INSTITUT SUR LA CYBERSÉCURITÉ DE L'APMA

L'Automotive Parts Manufacturers' Association (APMA) du Canada et CloudGRC Inc.ont mis sur pied l'Institute of Automotive Cybersecurity (apmaIAC). L'institut contribuera à proposer des conseils et des pratiques exemplaires aux fabricants canadiens de pièces automobiles et les aidera à instaurer une culture propice à la protection de la vie privée et la sécurité. Les quatre domaines suivants seront au cœur des activités de l'apmaIAC :

  • Gouvernance
  • Évaluations
  • Éducation
  • Technologie

https://apmaiac.ca

UN MOT SUR KPMG AU CANADA

KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., cabinet d'audit, de fiscalité et de services-conseils (https://home.kpmg/ca/fr) et société canadienne à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l'Ontario, est le cabinet canadien membre de KPMG International Cooperative (« KPMG International »). KPMG compte plus de 7 000 professionnels et employés dans 40 bureaux au Canada, qui servent des clients des secteurs privé et public. KPMG est reconnu pour être un employeur de choix et pour offrir l'un des meilleurs milieux de travail au pays.

Les cabinets indépendants membres du réseau KPMG sont affiliés à KPMG International, entité suisse. Chaque cabinet membre est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel.

Demandes d'information de la part des média

Caroline Van Hasselt
Service des communications
KPMG au Canada
416 777-3328
cvanhasselt@kpmg.ca

Flavio Volpe
Président
Automotive Parts and Manufacturers Association of Canada
(416) 856-0345
fvolpe@apma.ca

Twitter : https://twitter.com/flaviovolpe1
LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/flaviovolpe1

© 2021 KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., société à responsabilité limitée de l’Ontario et cabinet membre de l’organisation mondiale KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Limited, société de droit anglais à responsabilité limitée par garantie. Tous droits réservés.

Pour en savoir plus sur la structure de l’organisation mondiale KPMG, visitez https://home.kpmg/governance (en anglais).

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres