À peine 20 ans après le début du XXIe siècle, nous avons déjà été témoins de changements remarquables que nous n'aurions jamais pu anticiper. Nous avons préparé 20 prédictions qui exploreront ce que les 20 prochaines années pourraient réserver à votre organisation.

Dans les années à venir, la nécessité de combler le fossé entre les nantis et les démunis deviendra une urgence sociétale. À mesure que la technologie se répand partout et transforme nos vies pour le mieux, l'accès à la technologie fera partie des incontournables parmi les droits de la personne, aux côtés de la nourriture, de l'électricité et des soins de santé. En plus de garantir l'accès à la technologie, nous devrons veiller à mettre en place des ressources pour former les individus à la bonne utilisation de ces technologies, de la prise de rendez-vous chez le médecin à la présence des patients lors des téléconsultations. Les gouvernements et les entreprises privées devront unir leurs forces pour combler cet écart en favorisant les innovations.

La technologie marquera une facteure sociale

Alors qu'on estime qu'aujourd'hui près de la moitié de la population mondiale demeure hors ligne1 et que les progrès technologiques élargissent l'écart entre les nantis et les démunis et marginalisent certains groupes, une nouvelle connectivité obligatoire en tant que droit de la personne s'établira. Chacun sera connecté et aura accès aux emplois, à l'éducation, et à l'information. Les soins de santé, par exemple, seront offerts dans le cadre de rendez-vous virtuels auxquels tout le monde aura accès. Et à mesure que l'IA s'imposera dans nos vies, nous nous attaquerons au problème des préjugés sociétaux qui font partie des algorithmes pour rendre ces derniers plus inclusifs et représentatifs d'une société diversifiée.

Les décideurs politiques devront adopter le concept d'accès universel, c'est-à-dire une connectivité à haut débit et abordable pour tous, et la combiner avec des formations à l'utilisation de l'Internet.

Les entreprises privées auront également un rôle à jouer. Elles réfléchiront à l'incidence sur les inégalités sociales des technologies qu'elles mettent au point et déploient et elles chercheront à les atténuer, alors que les travailleurs et les gouvernements exigeront un accès universel et une connectivité à haut débit et abordable pour tous. Le secteur privé devra également s'engager à fournir un service égal aux communautés rurales, éloignées ou mal desservies. Les technologies de nouvelle génération comme les satellites en orbite basse pourraient contribuer à combler ce fossé en offrant un service Internet par satellite largement accessible, et donc un meilleur accès à tous les services numériques existants, de la médecine à distance aux formations en ligne. Cette technologie existe déjà : la société Link Global a déjà prévu de mettre en orbite 5000 de ces satellites d'ici 2025.2

Agissant à la manière de véritables « tours de transmission cellulaires » de l'espace, ils offriront la connectivité à moindre coût dans des régions auxquelles les fournisseurs de services de communication sans fil n'ont pas encore accès.

1 Half the world’s population is still offline. Here’s why that matters. World Economic Forum, Eric White and Oren Pinsky, May 18, 2018.
2 Lynk begins operation of next-gen LEO satellite, plans to offer service in 2022, IWCE’s Urgent Communications, July 13, 2021.


Politique et réglementation

Communiquez avec nous

Tenez-vous au courant de sujets qui vous intéressent.

Inscrivez-vous aujourd’hui pour avoir accès à du contenu personnalisé en fonction de vos intérêts.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui

Communiquez avec nous