La Nouvelle-Écosse a annoncé qu'elle ne mettra plus en œuvre un nouvel impôt pour les propriétaires de biens immobiliers résidentiels qui ne sont pas résidents de la Nouvelle-Écosse. Cependant, la province mentionne qu'elle ira de l'avant avec la taxe sur le transfert de titres de propriété visant les non-résidents comme prévu. En vertu de cette mesure, les non-résidents de la Nouvelle-Écosse sont généralement assujettis à une nouvelle taxe sur le transfert de titres de propriété correspondant à 5 % de la valeur des biens immobiliers résidentiels achetés dans la province, sous réserve de certaines exceptions. Cette nouvelle taxe s'applique aux transferts effectués le 1er avril 2022 ou après, sauf si un contrat d'achat ou de vente a été conclu avant cette date. L'impôt foncier des non-résidents et la taxe sur le transfert de titres de propriété ont tous les deux été annoncés dans le budget de la Nouvelle-Écosse de 2022.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec votre conseiller chez KPMG.

Information à jour au 9 mai 2022. L’information publiée dans le présent article est de nature générale. Elle ne vise pas à tenir compte des circonstances de quelque personne ou entité particulière. Bien que nous fassions tous les efforts nécessaires pour assurer l’exactitude de cette information et pour vous la communiquer rapidement, rien ne garantit qu’elle sera exacte à la date à laquelle vous la recevrez ni qu’elle continuera d’être exacte dans l’avenir. Vous ne devez pas y donner suite à moins d’avoir d’abord obtenu un avis professionnel se fondant sur un examen approfondi des faits et de leur contexte. Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec un membre du groupe Fiscalité de KPMG, au 514-840-2100.