​À l'approche de la fin de l'année, les entreprises canadiennes et les entreprises non résidentes devraient déterminer si elles respectent l'ensemble de leurs obligations en matière de taxes indirectes. Bon nombre de ces entreprises, dont les exploitants de plateforme, ont dû composer avec de nouvelles obligations en matière de taxe au cours de la dernière année en raison des changements et des dates limites touchant les taxes de vente découlant de l'évolution constante de la taxe sur les produits et services / taxe de vente harmonisée (« TPS/TVH »), la taxe de vente du Québec (« TVQ »), les taxes de vente provinciales (« TVP ») et autres taxes indirectes. Les entreprises pourraient souhaiter profiter de la période actuelle pour examiner ces changements et s'assurer qu'elles continuent de prendre des mesures proactives pour gérer leurs obligations d'observation en matière de taxes indirectes, ainsi que les risques et les coûts non recouvrables liés aux taxes. Cela comprend la mise à jour adéquate des systèmes, la perception des montants de taxes appropriés et la production de leurs déclarations fiscales connexes.

Pour en savoir plus, téléchargez ce numéro du bulletin FlashImpôt Canada.