Certains employeurs, locataires et propriétaires d'immeubles qui pourraient avoir omis de respecter la date limite d'une période de demande au titre de la Subvention salariale d'urgence du Canada (« SSUC ») ou de la Subvention d'urgence du Canada pour le loyer (« SUCL ») pourraient bénéficier d'un nouvel allègement. L'Agence du revenu du Canada (« ARC ») a annoncé qu'elle acceptera maintenant les demandes produites en retard relativement à ces subventions ou qu'elle ajustera, dans certaines circonstances, les montants déjà demandés. Les contribuables touchés doivent appeler l'ARC au 1-800-959-5525 pour demander que leur demande soit traitée après la date limite applicable. Dans certains cas, les contribuables doivent appeler l'ARC au plus tard le 21 mai 2021 pour présenter leur demande.

Annoncées sur le site Web de l'ARC le 21 avril 2021, ces indications pourraient offrir un allègement aux contribuables qui n'ont pas respecté les échéances récentes pour les deux programmes de subvention mentionnés. En vertu de ceux-ci, les contribuables sont généralement tenus de soumettre, de modifier ou d'augmenter leur demande pour une période d'admissibilité au plus tard le 31 janvier 2021 ou 180 jours après la fin de la période d'admissibilité, selon la plus éloignée de ces deux dates.

Pour en savoir plus, téléchargez ce numéro du bulletin FlashImpôt Canada.