close
Share with your friends

Alors que l’année s’est amorcée dans un contexte encore lourd d’incertitudes, les besoins des entreprises continuent d’évoluer. Six mois après la publication de notre rapport Perspective des chefs de la direction 2020 : Édition spéciale COVID-19 , nous avons mené un sondage de suivi pour connaître les éventuels changements dans la perspective sur trois ans des chefs de la direction canadiens et de leurs homologues étrangers. Parmi les principaux points saillants : nouvelle hiérarchisation des risques, importance accrue accordée aux facteurs ESG et aux convictions, plus grande flexibilité pour le télétravail, et souci constant d’investir dans les technologies émergentes.

Ce qui a changé

  • Tous les chefs de la direction canadiens sondés conviennent désormais que diriger avec conviction guide et continuera de guider la prise de décisions pour l’entreprise et les actions pour répondre aux besoins des parties prenantes. Tous s’entendent également pour dire que la pandémie a réorienté leur attention sur le volet social des facteurs ESG, une hausse par rapport à la proportion de 64 % en 2020.
  • Les chefs de la direction acceptent le changement – près de la moitié affirment que la pandémie a changé à jamais leur entreprise et leurs activités.
  • Les modalités de travail flexibles semblent s’imposer comme la nouvelle norme : les dirigeants canadiens entendent offrir à leurs employés la possibilité de faire du télétravail de deux à trois jours par semaine. L’importance du lieu de travail physique tend toutefois à se réaffirmer, alors que le nombre de dirigeants qui envisagent de réduire l’empreinte physique de leur organisation est presque trois fois moins important qu’il y a six mois.
  • Tandis que les organisations passent des phases de réaction et de relance à la nouvelle réalité, les principaux risques à la croissance ont évolué. On remarque notamment que le risque lié à la chaîne d’approvisionnement, considéré comme faible avant la pandémie, a grimpé du cinquième au troisième rang en six mois, alors que le risque lié aux talents et les préoccupations relatives au retour du territorialisme sont disparus du radar des chefs de la direction.
     
Principaux risques pour la croissance - Canada
Principaux risques pour la croissance - Monde

Ce qui est demeuré inchangé

  • Si les incertitudes entourant la croissance de l’économie mondiale ont quadruplé en raison de la pandémie, les résultats indiquent que les chefs de la direction canadiens sont aussi confiants quant à la croissance de leur entreprise et de leur pays au cours des trois prochaines années qu’ils l’étaient avant la pandémie.
  • Depuis 2018, les changements environnementaux et climatiques demeurent l’une des plus grandes menaces à la croissance organisationnelle des trois prochaines années aux yeux des chefs de la direction canadiens. Les risques liés à la cybersécurité ont grimpé pour atteindre le quatrième rang, alors qu’à l’échelle mondiale, ils sont considérés comme la plus grande menace aux perspectives de croissance.
  • Depuis le début de la pandémie, les technologies émergentes et perturbatrices continuent de représenter une menace considérable alors que les entreprises entrent dans la nouvelle réalité.
  • Les chefs de la direction prévoient toujours investir dans les technologies émergentes et novatrices : 52 % comptent accroître leurs investissements dans l’intelligence artificielle et les solutions de communication numérique, comme les plateformes de vidéoconférence et de messagerie, et 48 % dans les technologies axées sur le consommateur, comme les robots de clavardage. Pour 62 % d’entre eux, cela demeurera une priorité à long terme.
Conclusions du sondage de suivi Perspective des chefs de la direction

Conclusion

KPMG International a sondé 500 chefs de la direction d’entreprises influentes dans 11 pays, dont l’Australie, le Canada, la Chine, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Italie, le Japon, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis, afin de comprendre ce qui a changé ou non depuis septembre 2020. Si la pandémie a engendré une profonde transformation, une constante demeure : les organisations et leurs dirigeants acceptent le changement et restent optimistes.
 
Besoin d’aide pour stimuler la croissance de votre entreprise pendant et après la pandémie? Nous pouvons vous être utiles. Communiquez avec un professionnel de KPMG dès aujourd’hui.
 
Réalisons-le.

Comment pouvons-nous vous aider?

Contenu connexe

Pour nous joindre