Les employés travaillant de la maison pendant la pandémie pourraient demander une déduction dans leur déclaration de revenus de 2020 pour certaines dépenses liées à l'espace de travail et à l'achat de fournitures (les « frais de bureau à domicile »). La Loi de l'impôt sur le revenu prévoit qu'un employé pourrait déduire de son revenu d'emploi une partie raisonnable des dépenses liées à l'utilisation d'un espace bureau à domicile (loyer, services publics, réparations mineures, etc.) et de services et fournitures (interurbains effectués à partir d'un téléphone personnel, papeterie, frais d'utilisation de données, etc.) qu'il paie et utilise pour son travail, à condition qu'il soit tenu de le faire en vertu de son contrat de travail, et que ces dépenses ne lui aient pas été remboursées ni qu'il ait droit à un tel remboursement.

KPMG a élaboré une trousse de services de soutien liés au télétravail pour appuyer les employeurs qui souhaitent aider leurs employés en télétravail à bénéficier des déductions fiscales pour frais de bureau à domicile.