close
Share with your friends

Canadian CEOs more optimistic than most about future outlook as they bet big on tech and ESG in the wake of COVID-19

Selon le sondage Perspective des chefs de la direction 2020 de KPMG, les plus hauts dirigeants d'entreprise dans le monde profitent de ce moment historique sans précédent pour réorienter leurs stratégies et améliorer les relations avec leurs employés et la société dans son ensemble.

S'ils sont plus optimistes que leurs homologues internationaux quant aux perspectives de croissance de leur propre entreprise, les chefs de la direction canadiens s'engagent encore à apporter des changements significatifs pour l'avenir. Misant fortement sur la technologie comme levier de croissance et leur engagement envers les efforts environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), les chefs de la direction canadiens devront faire preuve de leadership ciblé et investir de façon stratégique s'ils veulent atteindre leurs cibles triennales.

Voici les grandes tendances mises en lumière par le plus récent rapport Perspective des chefs de la direction :

Perspective des chefs de la direction 2020

Source : Perspective des chefs de la direction 2020 de KPMG, édition spéciale COVID-19, KPMG International.

Pour en apprendre davantage sur l'enquête de cette année, rendez-vous à home.kpmg/ca/perspective-des-chefs-de-direction.

Réalisons-le.

Un mot sur l'enquête

L'enquête Perspective des chefs de la direction de KPMG International en est maintenant à sa troisième édition. Comme les précédentes, l'enquête de cette année présente une perspective triennale approfondie de dirigeants de société dans le monde sur l'entreprise, les questions sociales et la croissance économique. Elle comprend également de nouvelles questions qui visent à prendre le pouls des chefs de la direction quant aux dynamiques changeantes découlant de la pandémie de COVID-19.

KPMG International avait sondé 1 300 chefs de la direction aux mois de janvier et de février, avant que de nombreux marchés ne commencent à ressentir pleinement les effets de la pandémie. En juillet-août (entre le 6 juillet et le 5 août 2020), KPMG International a réalisé une enquête de suivi auprès de 315 chefs de la direction partout dans le monde pour mieux comprendre l'évolution de leur réflexion pendant la crise. À ces deux occasions, un tiers des entreprises sondées affichaient plus de 10 G$ US de revenus annuels, et la totalité des entreprises avait un chiffre d'affaires supérieur à 500 M$ US.

L'enquête de janvier-février s'adressait à des leaders de 11 marchés clés (Australie, Canada, Chine, France, Allemagne, Inde, Italie, Japon, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis) et 11 secteurs clés (gestion d'actifs, automobile, services bancaires, consommation et commerce de détail, énergie, infrastructure, assurance, sciences de la vie, fabrication, technologie et télécommunications). Les chefs de la direction interrogés dans le cadre du plus récent sondage provenaient de tous les secteurs susmentionnés et de huit des marchés clés (Australie, Canada, Chine, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et États-Unis). REMARQUE : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre à 100 %.