close
Share with your friends

Déterminer la valeur d’une entreprise dans le contexte actuel

Déterminer la valeur d’une entreprise dans le contexte

Quels facteurs jouent sur la valeur?

Contenu connexe

​Alors que le monde mesure les répercussions de la pandémie de COVID-19, les incertitudes se multiplient pour les entreprises. Des chaînes d’approvisionnement et de production sont perturbées, des entreprises ferment leurs portes, des événements et des voyages sont annulés. En plus d’avoir à se plier aux mesures de distanciation physiques et autres imposées par les différents ordres de gouvernement, les entreprises subissent, et continueront de subir, d’importantes contraintes financières et opérationnelles.

Les marchés boursiers sont extrêmement volatils, ce qui rend l’évaluation d’entreprises de plus en plus difficile. Le prix du pétrole a dégringolé à un niveau qui n’avait pas été vu depuis des décennies, faisant fluctuer les taux de change au passage. Les propriétaires d’entreprise et leur équipe des finances sont incertains quant aux tests de dépréciation du goodwill et à l’évaluation de la juste valeur à intégrer dans les rapports financiers, et quant à l’évaluation ou la réévaluation des transactions immobilières, aux acquisitions, aux désinvestissements ou aux rachats d’actions.

 

L’évaluation dans un contexte volatil

À combien se chiffre la valeur réellement touchée par la situation actuelle? Les marchés financiers ont connu une baisse brutale au cours des dernières semaines, accompagnée d’une volatilité accrue, mais qu’est-ce que cela signifie pour l’évaluation des entreprises privées ou pour vos placements dans des fonds? En cette période de bouleversements sociaux et économiques sans précédent, la tâche peut devenir colossale.

Étant donné le peu de temps disponible pour évaluer l’impact du contexte actuel sur les flux de trésorerie et les risques inhérents aux entreprises, on pourrait être tenté d’appliquer un ajustement ponctuel pour chaque impact potentiel sur la valeur. Nous sommes fermement convaincus que les évaluations doivent se faire au cas par cas, compte tenu d’un certain nombre de facteurs.

Quels facteurs jouent sur lavaleur?

Bien que chaque entreprise vive la situation différemment, voici quelques facteurs susceptibles d’en influencer la valeur:

Facteurs mondiaux
Les pressions économiques qui ont secoué momentanément les pays laissent entrevoir une récession mondiale. Cela a un impact sur les taux d’intérêt, les taux de change et les perspectives de croissance. La plupart des secteurs seront touchés, mais à des degrés divers. Certains subiront une importante détérioration financière tandis que d’autres exploiteront desoccasions.

Volatilité des marchés
La volatilité sans précédent des marchés boursiers entraîne d’importantes variations des ratios d’évaluation implicites et compliqueles évaluations relatives.

Profil de reprise
Le moment où le marché reprendra et la manière dont il reprendra seront plus déterminants sur la valeur que les fluctuations quotidiennes des marchés de capitaux.

Caractéristiques des actifs encause
L’exposition au risque variera d’un actif à l’autre. Par exemple, les actifs fondés sur la demande pourraient se rétablir plus rapidement et bénéficier de mesures de relance du gouvernement. L’impact sur la valeur peut être plus important pour les actifs à vie pluscourte.

Gestion des flux detrésorerie
La capacité de gestion du fonds de roulement et des dépenses d’investissement discrétionnaires peut atténuer les effets négatifs à court terme sur la valeur, bien qu’elle puisse nuire à la croissance à moyen et à longterme.

Ratios dettes / capitaux propres
Le levier d’une entreprise peut avoir une incidence sur le risque. D’autres facteurs comme les refinancements, les hypothèses quant aux écarts de taux et la marge de manoeuvre prévue concernant la clause restrictive influenceront la disponibilité du financement, le prix et le risque. Des niveaux d’endettement plus élevés et une restructuration du capital influeront sur la valeur desactions.

Risque de contre partie
Le ralentissement économique général augmentera le risque de contrepartie et le risque de défaillance sur les obligationsexistantes.

Soutien gouvernemental
Les gouvernements ont annoncé, et annonceront dans les prochaines semaines, une kyrielle de programmes d’aide financière. Ces programmes pourraient atténuer l’impact financier sur certaines entreprises ou certains secteurs. Il faudra peut-être évaluer la pertinence de ces programmes par rapport au soutien accordé aux concurrents d’autrespays.

Taux d’actualisation
Les taux d’actualisation ont augmenté dans la plupart des secteurs et les ratios ont diminué pour tenir compte des changements dans les données de marché et de l’augmentation des primes derisque.

Flux de trésorerie
Les prévisions ont sans doute radicalement changé par rapport à celles d’il y a seulement quelques mois. Les recettes, les marges, les taux de change, les besoins en fonds de roulement, les dépenses d’investissement et les autres hypothèses de trésorerie doivent être réexaminés à court terme et par la suite. Les décisions d’affaires à court terme peuvent avoir des répercussions durables dans les années àvenir.

Quels sont les autres facteurs à prendre encompte?

Fourchette d’évaluation
Les conclusions d’évaluation sont généralement présentées sous forme de fourchette. Il faut bien observer où se situe l’estimation ponctuelle dans la fourchette. On peut recourir à des tests de sensibilité pour déterminer l’impact d’autreshypothèses.

Fréquence d’évaluation
Le 31 mars 2020 marque la fin du premier trimestre touché par COVID-19. De plus amples renseignements seront continuellement disponibles, de sorte qu’un cycle d’évaluation plus fréquent devrait être envisagé pendant cette périoded’incertitude.

Données connues à la date de l’évaluation
Les décisions du gouvernement à l’égard des mesures de distanciation sociale et d’aide financière continueront d’évoluer en temps réel. Tout comme notre connaissance du virus. Comme une évaluation concerne un moment précis, il faut tenir compte des faits qui étaient connus à la date del’évaluation.

Considérations relatives à l’information financière et à la dépréciation
Les auditeurs exigeront que des évaluations de la dépréciation soient préparées dans un délai raisonnable et acceptable. Ces évaluations devront tenir équitablement compte des risques relatifs aux taux d’actualisation et aux flux de trésorerie de l’actif en cause. Des événements déclencheurs pourraient augmenter la fréquence des évaluations de la dépréciation. La valeur individuelle des actifs pourrait être affectée, ce qui pourrait avoir un impact direct sur la valeur de certainesentreprises.

Révision des hypothèses macroéconomiques
L’incertitude du marché influe également sur les sources généralement utilisées pour soutenir les hypothèses macroéconomiques, comme les taux d’emprunt de base, les taux de change et les taux d’inflation. Les changements dans ces hypothèses sous-jacentes seront probablement plus dynamiques à mesure que les gouvernements et les banques centrales adopteront des politiques fiscales et monétaires radicales pour soutenir les économiesnationales.

Hypothèses de croissance à long terme
Il est probable qu’un plus grand pourcentage de la valeur provienne de la valeur finale, de sorte que l’on s’attend à mettre davantage l’accent sur les hypothèses qui sous-tendent la valeur finale et les preuves àl’appui.

Les professionnels en évaluation d'entreprise de KPMG peuvent vous conseiller sur tous les aspects d'une évaluation. Voici quelques exemples de leurs interventions:

  • Préparation d'évaluations de la juste valeur sur les sociétés et les portefeuillesd'investissement.
  • Préparation de tests de dépréciation sur le goodwill, les actifs incorporels, les instruments financiers et les biens, les installations et leséquipements.
  • Préparation de rapports d'évaluation indépendants pour soutenir les rachats d'actions ou la planification successorale (gels et nouveaux gels).
  • Préparation d'évaluations indépendantes des immobilisations et des biensimmobiliers.
  • Conseils sur les questions d'évaluation et de tarification liées aux transactions prévues ou en attente.
  • Présentation d'avis crédibles en matière d'évaluation dans le cadre de litiges commerciaux, d'actionnaires, de valeurs mobilières, de fiscalité, de succession, d'assurance et de propriété intellectuelle.

Ressource de KPMG

Qu’il s’agisse de planifier une acquisition ou un désinvestissement, de recueillir du financement, de préparer des évaluationsde la juste valeur, de répondre aux exigences d’information financière ou de résoudre un différend, vous devez mieux connaître les facteurs d’influence sur la valeur et les hypothèses afin de prendre des décisions optimales pour votre entreprise. Or, cette valeur n’est pas qu’une question dechiffres.

Regroupant plus d’une centaine de professionnels spécialisés, l’équipe des Services en évaluation d’entreprises de KPMG peut rapidement se mobiliser pour répondre aux besoins des clients, que ce soit à l’échelle locale ou internationale. Notre équipe utilise une méthode d’évaluation rigoureuse; elle prend le temps nécessaire pour comprendre l’entreprise du client et applique à chaque mission un processus rigoureux et des techniques d’évaluation bienadaptées.

Nos analyses sont donc bien étayées, et nos rapports, clairs etconcis.

Communiquez avec nous

Pour obtenir plus d’information ou savoir comment nous pouvons vous aider, communiquez avec l’un d’entre nous: dealadvisory@kpmg.ca.

© 2020 KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., société canadienne à responsabilité limitée et cabinet membre du réseau KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Cooperative (« KPMG International »), entité suisse. Tous droits réservés.

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres