close
Share with your friends

Retraite ou maison

Retraite ou maison

Un déclin du taux d’accession à la propriété aura d’importantes répercussions sur l’aisance financière des milléniaux à la retraite.

Martin Joyce

Associé, leader national, Services à la personne et services sociaux

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Retiring without a home

Pour une majorité de milléniaux (la génération Y), le rêve de devenir propriétaire se limite à justement ça : un rêve. Un récent sondage commandé par KPMG au Canada mené auprès de 2 500 Canadiens, dont 1 000 milléniaux âgés de 23 à 38 ans, a révélé que 72 % des milléniaux veulent acquérir une propriété, mais que près de la moitié (46 %) considèrent qu'il s'agit d'un rêve impossible.1

La majorité jugent que l'accession à la propriété est beaucoup plus difficile pour leur génération que pour celle de leurs parents.

Télécharger l'article complet pour en savoir plus.

[1] Le sondage a été mené du 11 au 17 octobre 2019, pour le compte de KPMG au Canada, par Methodify, une plateforme d'automatisation de la recherche.

© 2020 KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., société canadienne à responsabilité limitée et cabinet membre du réseau KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Cooperative (« KPMG International »), entité suisse. Tous droits réservés.

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres