close
Share with your friends

Secteur pétrogazier canadien : stabilité à l’horizon?

Secteur pétrogazier canadien : stabilité à l’horizon?

Michael McKerracher, leader du groupe sectoriel Énergie, partage ses réflexions quant aux perspectives du secteur pétrogazier canadien

michael-mckerracher

Associé, Audit

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Le leader national du groupe sectoriel Énergie de KPMG au Canada, M. Michael McKerracher, a partagé ses réflexions quant aux perspectives du secteur pétrogazier canadien pour 2020 lors d’une entrevue qu’il a accordée au Daily Oil Bulletin. L’article portant sur ses réflexions a paru dans le rapport intitulé Top Operators 2018, qui propose un classement annuel des grandes sociétés pétrolières et gazières cotées du Canada.

Points saillants :

  • Les exploitants de sables bitumineux poursuivront la consolidation et l’intégration verticale de leurs activités;
  • Les prochaines années seront plus difficiles pour les producteurs pétroliers, qui seront également touchés par les exportations de gaz naturel liquéfié (GNL);
  • La décision du tribunal dans l’affaire Redwater aura une incidence sur le financement par emprunt;
  • L’avenir des petits producteurs et des sociétés œuvrant dans le secteur des services énergétiques est également abordé.

Le secteur pétrolier et gazier canadien continue de rencontrer des obstacles, et ce, tant à l’échelle internationale qu’à l’échelle nationale. Ce facteur, conjugué au grand climat d’insécurité qui entoure les investissements, a rendu difficile la survie des sociétés œuvrant en amont et des sociétés offrant des services énergétiques. Par conséquent, le nombre de sociétés pétrolières et gazières canadiennes inscrites à la cote de la Bourse de Toronto (TSX) et de la Bourse de croissance TSX a considérablement diminué, de pair avec la capitalisation boursière des sociétés inscrites à la cote de la Bourse de Toronto.

Compte tenu des défis auxquels le secteur pétrogazier canadien fait face, M. McKerracher affiche un optimisme prudent quant à l’avenir de ce dernier. Le Canada a amélioré sa capacité à répondre à la demande croissante et à soutenir la concurrence sur la scène mondiale. Il reste toutefois du travail à faire au chapitre de la pénétration des marchés internationaux et de la réduction des fardeaux réglementaires liés à la fiscalité et au processus d’approbation des projets afin d’offrir aux investisseurs la stabilité qui leur permettra de considérer le secteur pétrogazier canadien comme étant un secteur qui offre des perspectives de croissance.

« La demande énergétique ne cesse de croître à l’échelle mondiale, et le secteur canadien de l’énergie réussit à mieux se faire connaître au-delà des frontières. »

Télécharger l’article intégral ainsi que le classement des sociétés

(Source: JWN Energy)

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres