close
Share with your friends

Pôles d’innovation technologique

Pôles d’innovation technologique

Investir dans les nouveaux incubateurs de technologie

Anuj Maden

Associé, Audit et leader national, Technologie, médias et télécommunications

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

Ligne d'horizon de New York

Pour la première fois dans l'histoire de l'Enquête mondiale sur l'innovation dans le secteur technologique menée par KPMG, plus de 50 % des répondants croient que dans quatre ans, la Silicon Valley ne sera plus le centre mondial d'innovation technologique. Malgré tous les facteurs commerciaux qu'on y trouve, la hausse du coût de la vie, les questions de diversité et de culture d'entreprise, le fardeau fiscal des sociétés, une infrastructure surclassée, et même la surveillance accrue de la confidentialité des données, ainsi que d'autres pratiques commerciales, portent à croire que la Silicon Valley pourrait cesser de dominer l'innovation technologique au cours des années à venir. 

De plus en plus de nouveaux bureaux et centres d'innovation s'ouvrent ailleurs que près de la baie de San Francisco. Les annonces de certains géants de la technologie, très médiatisées, ont contribué à faire grimper de grandes villes américaines (New York, Boston, Austin, Washington, D.C.) dans le classement résultant de l'enquête de cette année. La plupart des répondants estiment que New York est la ville mondiale qui deviendra le principal pôle d'innovation technologique en dehors de la Silicon Valley au cours des quatre prochaines années. D'autres villes ont aussi grimpé dans le classement, dont :

  • Pékin (Chine)
  • Tokyo (Japon)
  • Londres (Royaume-Uni)
  • Paris (France)
  • Shanghai (Chine)
  • Taipei (Taïwan)
  • Séoul (Corée du Sud)

Téléchargez le rapport pour lire une analyse des données à la base du classement et un aperçu de la situation dans son ensemble (en anglais).

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres