close
Share with your friends

Une nouvelle ère de resilience

Une nouvelle ère de resilience

Comment les propriétaires, les investisseurs et les exploitants peuvent-ils ajuster leurs stratégies d’infrastructure pour gérer ces risques?

Ross Homeniuk

Associé, Services-conseils; leader national, Gestion des actifs et des opérations – Infrastructure

KPMG au Canada

Contacter

Contenu connexe

purple red prism

Rien n'est infaillible. Alors que le système de transport du Canada entre au XXIe siècle, il faut assurer la résilience des actifs, des technologies et des systèmes qui le composent.

Nous ne pouvons pas tenir la résilience pour acquise. La convergence des véhicules autonomes (VA), des infrastructures électrifiées, des appareils connectés et des nouveaux modèles de service amène son lot de nouveaux risques technologiques et logistiques (p. ex., pannes de courant, cyberincidents, mauvais temps, dommages accidentels causés à des tiers, etc.). Ces considérations sont au cœur de l'article Une nouvelle ère de résilience, rédigé par Ross Homeniuk et Natalie Lye de KPMG, lequel jette un éclairage sur les éléments suivants :

  • La nature des risques selon Mobilité 2030 : Comment assurer la résilience des services dans un système composé d'infrastructures intelligentes, d'électrification et d'actifs à large bande qui sont tous interdépendants?
  • La gestion de la complexité de l'interdépendance : Comment les propriétaires, les investisseurs et les exploitants peuvent-ils ajuster leurs stratégies d'infrastructure pour gérer ces risques et favoriser des résultats mutuels?
  • La correction des lacunes : Assurer la résilience du système par des services novateurs, des innovations automobiles, de partenariats avec le privé et des modèles de transport multimodaux.
  • Les investissements continus : Dans des mesures d'atténuation pour prévenir les défaillances ou y réagir lorsqu'elles surviennent.

Pour en savoir plus sur la résilience dans cette nouvelle ère de mobilité, téléchargez l'article Une nouvelle ère de résilience ou contactez Ross Homeniuk et Natalie Lye.

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres