close
Share with your friends
mythe ou réalité?

La création de valeur pour les portefeuilles

La création de valeur pour les portefeuilles

Les Canadiens ont la réputation d'être prudents. Mythe ou non, il est vrai que la stratégie traditionnelle des fonds de capital-investissement consiste à acheter des actifs sains et bien gérés et de générer de la valeur à partir de la croissance du volume. Ils n'effectuent ni remaniements de gestion, ni évaluations opérationnelles et limitent les interventions jusqu'à ce que le marché indique qu'il est temps de procéder à une vente.

Il s'agit d'une sage approche, certes. Mais dans un contexte de concurrence accrue et d'évaluations plus coûteuses, les fonds avant-gardistes adoptent une approche plus pratique pour créer de la valeur dans leurs portefeuilles – ce qui profite largement à leurs parties prenantes.

Penser autrement pour créer de la valeur

C'est une meilleure stratégie, adaptée à la nouvelle économie. Nous sommes en plein boum, les coffres des fonds de capital-investissement débordent. C'est l'ère des mégatransactions qui mettent en jeu des milliards de dollars et où un plus grand nombre d'acteurs se disputent un nombre restreint d'actifs. Les fonds de capital-investissement qui ne font rien pour créer de la valeur risquent non seulement de rater des occasions intéressantes, mais aussi de ne pouvoir mettre la main sur de meilleures affaires plus tard.

Il n'y a pas de doute, les acheteurs avisés d'aujourd'hui sont ceux qui prennent des mesures concrètes pour accroître la valeur de leur portefeuille. Ils utilisent l'analyse de données et les évaluations opérationnelles pour faire ressortir les avantages de l'entreprise et examinent tout à la loupe : l'approvisionnement (direct et indirect), les dépenses en TI, les réductions de coûts administratifs, la délocalisation, les décisions « fabrication ou achat » et l'élimination du gaspillage à tous les niveaux. Ils mettent sur la table des sujets comme l'optimisation de l'empreinte géographique et les synergies des unités administratives, les plans d'amélioration des opérations sur 100 jours et la mise en place de programmes de changement radical prêts à être mis en œuvre le jour où ils prennent possession de leur nouvelle acquisition.

Mythe ou réalité?

Il s'agit de démarches audacieuses, et certaines seront efficaces, d'autres moins, mais si elles sont bien menées, elles peuvent se révéler particulièrement avantageuses pour la direction et les parties prenantes. Nous abordons plus loin cinq thèmes liés à une même question : La création de valeur pour les portefeuilles est-elle un mythe ou une réalité? La réponse se situe quelque part à mi-chemin, ce qui n'a rien de surprenant. Il semble qu'un certain nombre de fonds de capital-investissement adoptent des pratiques exemplaires et créent réellement de la valeur pour leurs portefeuilles. Par contre, beaucoup d'autres tirent de l'arrière et prétendent s'intéresser à la question de création de valeur pour les portefeuilles, sans plus.

Par conséquent, il vaut la peine d'examiner de plus près les stratégies qui s'appuient sur la réalité et celles qui relèvent davantage de la fiction.

Quand vous êtes prêts, réalisons-le.