close
Share with your friends

À la recherche du système de santé mentale idéal

À la recherche du système de santé mentale idéal

S’inspirer des systèmes progressifs en SMT à l’échelle mondiale

Contenu connexe

À la recherche du système de santé mentale idéal

Dans le cadre de notre travail au sein de la collectivité des soins de santé, on nous demande souvent quel pays dispose du meilleur système et des meilleurs services destinés à des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et de toxicomanie. Bien que le « système idéal » constitue plus un modèle qu'une réalité atteignable, il existe plusieurs excellents exemples dont les leaders en santé mentale canadiens peuvent s'inspirer.

Plusieurs tentatives ont été faites pour compiler les tableaux du classement mondial sur le rendement en santé mentale et en toxicomanie. Or, il est généralement difficile d'obtenir de telles données, sans parler de mettre en relation ou de comparer ces résultats de manière significative. Conséquemment, nous ne pouvons affirmer avec certitude qui est le « premier de classe », pas plus que nous pouvons nous appuyer sur une approche scientifique qui résout définitivement cette question.

Nous pouvons cependant confirmer que les problèmes de santé mentale et de toxicomanie touchent autant les pays en voie de développement que les pays industrialisés. La Commission Lancet de 2018 sur la santé mentale à l'échelle mondiale et le développement durable a constaté que le coût des troubles de santé mentale pour l'économie mondiale pourrait s'élever à 16 billions de dollars entre 2010 et 2030. Toutefois, dans plusieurs pays, cet aspect crucial de la santé ne bénéficie toujours pas de ressources suffisantes. Bien que de nombreux pays aient réalisé des progrès en favorisant l'éducation et en changeant les perceptions entourant la maladie mentale (p. ex., l'anxiété, la bipolarité et la dépression), la stigmatisation persistante des problèmes de santé mentale et de toxicomanie représente tout de même un obstacle à l'obtention de financement plus structuré pour en assurer la prévention ou le traitement.

Aussi, dans le deuxième rapport de KPMG sur la santé mentale et la toxicomanie, nous survolons les éléments de base des systèmes progressifs en santé mentale et en toxicomanie, présentons des études de cas à l'échelle mondiale et formulons des commentaires qui, nous l'espérons, vous prépareront et vous inspireront à prendre des mesures concrètes.

Pour en apprendre davantage, lisez le rapport intégral.

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres