close
Share with your friends

Un sondage révèle la difficulté du secteur minier à appliquer IFRS 15

Insights into Mining : Adoption d’IFRS 15

Les informations fournies par 25 sociétés minières sur l’adoption de l’IFRS 15 révèlent des difficultés dans l’application des nouvelles règles.

Heather Cheeseman

Associée au sein du groupe Mines de KPMG au Canada

KPMG in Canada

Contacter

Contenu connexe

flèches

Au cours du premier trimestre de 2018, la plupart des sociétés minières ont adopté l'IFRS 15, Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients (« IFRS 15 »). KPMG a examiné les informations fournies par 25 sociétés minières mondiales sur l'adoption de cette norme.

L'IFRS 15 a eu une certaine incidence sur la plupart des sociétés minières sondées. On observe un amalgame de répercussions quantitatives et non quantitatives sur les états financiers des entreprises. On s'attendait à ce que l'incidence de l'adoption soit moins importante pour les sociétés minières que pour les secteurs d'activité avec des accords de prestations plus complexes. Or, on constate que l'application des nouvelles règles pose certaines difficultés, surtout pour les sociétés minières ayant des accords d'écoulement.

Téléchargez le rapport pour voir le sommaire des résultats.

Veuillez noter que ce sondage ne représente pas nécessairement ce que KPMG considère comme des pratiques exemplaires.

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres