close
Share with your friends

Évoluer avec le changement : une perspective canadienne

Évoluer avec le changement : une perspective canadienne

Planifier et préparer le passage vers des taux de référence complémentaires

Contenu connexe

tour de phare

Depuis quelques années, les organismes de réglementation, les banques centrales et le secteur ont tous exploré les moyens d'améliorer les taux interbancaires de référence offerts, une tendance qui s'est accélérée dernièrement à la suite de commentaires des organismes de réglementation au sujet de la longévité du TIOL et de l'établissement d'éventuels taux sans risque de rechange.

La Banque du Canada a reconnu que les taux de référence aident au fonctionnement efficace des marchés et à la stabilité du système. Il est important de faire les choses correctement et, à cette fin, elle a mis sur pied le groupe de travail sur le taux de référence complémentaire pour le marché canadien.

Les taux de référence pour les opérations en dollars canadiens ne sont pas la seule chose dont les institutions locales doivent tenir compte. Les activités commerciales transfrontalières représentent une proportion importante de l'économie et, dans la plupart des cas, l'opération sous-jacente sera liée à l'un des taux dont il est question ci-dessus qui pourrait être en voie de disparaître. Par conséquent, les répercussions d'un changement des taux de référence sont importantes pour toute une panoplie d'organisations, et ce, sur une période vraisemblablement limitée. Ce document donne un aperçu de la raison pour laquelle ce changement est nécessaire et de ceux qui seront touchés par celui-ci, et souligne les principales actions requises pour une transition en douceur.

Nous sommes heureux de pouvoir discuter de l'incidence du passage aux taux de référence complémentaires sur votre organisation ou de toute autre question d'affaires avec vous.

Réalisons-le.

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres