close
Share with your friends

Global Female Leaders Outlook 2018 – Tendances au Canada

Global Female Leaders Outlook 2018 – Canada

Observations de Pamela Jeffery, associée et leader nationale, Stratégie d’inclusion et de diversité, KPMG au Canada

Contenu connexe

Face collage

Pour la première fois, à l'échelle mondiale, les dirigeantes prennent la parole dans le cadre du sondage Global Female Leaders Outlook (GFLO) de KPMG. Parmi les dirigeantes interrogées, 44 étaient canadiennes, représentant tous les niveaux – du conseil d'administration aux unités administratives et au leadership fonctionnel. Bien que notre échantillon soit petit, certaines tendances nous démarquent de nos homologues étrangères. Voici quelques points à retenir des résultats canadiens.

Principales constatations :

  • Les dirigeantes canadiennes sont plus optimistes et confiantes que leurs homologues internationales à l'égard des perspectives de croissance de leur entreprise et du Canada dans son ensemble. 
  • Un grand nombre de dirigeantes canadiennes sont d'avis que le risque lié à la technologie émergente et perturbatrice constitue la plus grande menace à la croissance de leur entreprise.
  • La majorité des dirigeantes canadiennes estime qu'une solide stratégie de cybersécurité est essentielle pour établir un lien de confiance avec les principales parties prenantes. 
  • 52 % des dirigeantes canadiennes considèrent que les compétences spécialisées en cybersécurité sont très importantes pour soutenir les plans de croissance de leur organisation. 
  • Seulement 11 % des dirigeantes canadiennes croient que leurs experts en évolution du personnel (formation du personnel, gestion des talents, perfectionnement des leaders) sont très efficaces, comparativement à 47 % des dirigeantes à l'échelle mondiale.
  • Les dirigeantes canadiennes sont plus susceptibles de travailler dans des organisations qui misent sur le recrutement de nouvelles compétences, quels que soient les objectifs de croissance future.
  • Selon les dirigeantes canadiennes, de solides aptitudes en communication, des réseaux de contacts actifs et le courage de prendre des décisions impopulaires sont les principaux atouts de leur réussite personnelle.
  • Les dirigeantes canadiennes ont 51 % plus de chances que les dirigeantes étrangères de changer d'entreprise dans le cadre de leur prochaine décision de carrière.

Communiquez avec nous

 

Vous voulez faire affaire avec KPMG?

 

loading image Appel d’offres