close
Share with your friends

En général, les gouvernements n'ont pas ce qu'il faut pour réagir rapidement. Le secteur public canadien a toutefois fait preuve d'une remarquable agilité et a rapidement relevé les défis de 2020.

La transformation du secteur public qui en résulte est à grande échelle. Dans plusieurs régions et à tous les niveaux, les administrations gouvernementales canadiennes ont emprunté la voie rapide vers l'adoption des services numériques et des stratégies novatrices pour que les Canadiens puissent obtenir une aide essentielle au cours de la pandémie de COVID-19. Leurs efforts ont permis d'accorder à des citoyens de partout au pays des ressources financières (PCU et SSUC), de rendre les services publics plus accessibles (p. ex., téléconsultations en santé), et d'instaurer des partenariats publics-privés (p. ex., dans la réflexion sur l'identité numérique).

Assurément, étant donné que la santé et la prospérité des Canadiens sont au cœur des enjeux, les administrations gouvernementales du pays ont entrepris des transformations organisationnelles et numériques à une échelle et selon des échéanciers comme jamais vus auparavant au sein du secteur public. Et maintenant, alors que les dirigeants des deux paliers se penchent sur la réalité après la pandémie, il leur faudra veiller à ce que les améliorations apportées soient maintenues et qu'elles apportent une valeur importante et durable, tant à la population qu'aux employés de la fonction publique à son service.

À de nombreux égards, le gouvernement n'a pas d'autre choix que de s'adapter à la nouvelle réalité. Le passage soudain et radical au télétravail, pour ne citer que cet exemple, a obligé les organisations du secteur public et à adopter sans réserve les outils de collaboration (p. ex.; le nuage, les logiciels à la demande, etc.). Par la même occasion, l'augmentation vertigineuse des risques pour la santé a mené à de nouveaux protocoles et à des mesures de sécurité pendant la pandémie pour les travailleurs chargés de l'exploitation et de la première ligne qui ne peuvent pas accomplir leur travail à distance. Les solutions ont été appliquées à la pièce au départ, mais maintenant que la révolution du télétravail est en marche, les organismes du secteur public joignent leurs efforts à ceux des entreprises privées et s'attaquent à la tâche incessante qui consiste à gérer et à soutenir les effectifs et à accepter la diversité d'une nouvelle main-d'œuvre hybride.

La rapidité d'action et l'agilité ont toutefois un coût. Et dans la course à la mise sur pied de précieuses ressources pour les Canadiens en temps de pandémie, les administrations gouvernementales ont dû prendre de plus grands risques et mettre en œuvre des moyens de surveillance et de contrôle efficaces. Les programmes d'aide en ligne s'accompagnent en effet d'un risque de fraude, l'éparpillement des travailleurs hors de leur lieu de travail habituel suppose une plus grande vulnérabilité des données, et chaque investissement en technologie numérique amène le risque de passer à côté de la valeur ou d'interrompre les processus. Le secteur public garde l'œil sur les risques de ce type, mais la rapidité d'intervention qu'a exigée la pandémie leur a laissé peu de temps pour gérer les menaces à long terme. Plus que jamais, il lui faudra adopter une approche dynamique de l'évaluation des risques afin de cerner les nouvelles vulnérabilités, de les corriger et d'en faire le suivi pour s'assurer de poser les bons gestes qui auront des conséquences à long terme.

Et donc, quelle route devons-nous emprunter désormais? KPMG au Canada a examiné en profondeur six aspects du changement et réfléchi aux possibilités qui pourraient définir le fonctionnement du secteur public dans la nouvelle réalité. Inspirés par nos collègues d'ailleurs dans le monde, nous avons puisé à même les observations de nos clients du secteur public, de nos partenaires du secteur, et du réseau d'experts techniques de KPMG pour examiner la transformation du secteur public, les répercussions des changements apportés, et les nombreuses occasions à saisir dès maintenant.

Réalisons-le!