• Nicole Osolinsky, Author |
4 minutes de lecture

​Tout le monde sait que chaque famille est unique, avec ses propres petits défauts et sa propre dynamique. Si l'on ajoute une entreprise familiale, les choses peuvent se corser; et quand on saupoudre le tout de pressions, de perspectives et de préférences multigénérationnelles, on obtient un défi de taille. Des enjeux émotionnels, financiers et générationnels rendent les entreprises familiales particulièrement complexes. Il n'y a pas de mode d'emploi et chaque famille est unique. Il est tout aussi délicat d'obtenir les bons conseils.

Voilà ce qui m'a initialement poussée vers ce domaine fiscal et ce qui m'a récemment propulsée vers l'obtention du titre de conseillère auprès d'entreprises familiales (FEA), accordé par Entreprises familiales Canada. En obtenant cette désignation, j'ai élargi ma compréhension non seulement des moyens de soutenir la réussite et la durabilité des familles entrepreneuriales et de leurs entreprises, mais aussi des façons d'assurer la longévité intergénérationnelle. Ce titre est aussi devenu un symbole de confiance auprès des familles, qui sont de plus en plus exigeantes quant aux personnes à qui elles demandent des conseils.

Il y a plus de 800 000 entreprises familiales au Canada; on peut donc affirmer qu'elles sont le pilier de notre économie. En effet, elles comptent pour la moitié du PIB du secteur privé du pays et emploient environ sept millions de travailleurs, selon un rapport de 2019 du Conference Board of Canada (en anglais seulement). La plupart d'entre elles sont en fait des petites et moyennes entreprises (PME comptant jusqu'à 500 employés) et bon nombre sont spécialisées dans l'industrie agricole. Les PME familiales forment également la majorité des entreprises des secteurs d'activité comme l'hébergement, la restauration, les pêcheries et le commerce de détail.

Les conseils techniques que j'offre aux entreprises familiales sont importants, mais mon rôle ne s'arrête pas là. Je dois être en mesure de contribuer à régler des urgences familiales même lorsque l'objectif est à long terme. Il y a beaucoup de couches de complexité. En allant au-delà de la structure fiscale afin de veiller à ouvrir et à faciliter les canaux de communication, j'aide les entreprises familiales à trouver le meilleur parcours. Même si les conversations sur le patrimoine et les rôles dans l'entreprise peuvent sembler intimidantes pour bien des familles, les outils et la structure qu'un conseiller auprès d'entreprises familiales peut apporter offrent confiance et clarté.

Les relations et les dynamiques familiales sont rarement transparentes, et il se peut que les familles elles-mêmes ne les comprennent pas bien. Il y a souvent un certain nombre de suppositions en cause, en ce qui concerne la participation des membres de la famille à l'entreprise, entre autres. Certaines familles ne discutent pas ouvertement de cela.

L'objectif est de faciliter ces conversations de sorte que votre plan d'affaires reflète les particularités émotionnelles de votre entreprise familiale. Un conseiller auprès d'entreprises familiales se fiant exclusivement à l'approche technique risque de perdre le côté émotionnel de ces discussions, qui est ce que j'adore de mon travail. Le rôle d'un conseiller n'est pas de fournir une réponse, encore moins LA réponse, mais plutôt de favoriser un dialogue réfléchi et intentionnel qui met la table pour une excellente communication dans un environnement sécuritaire et accueillant.

Examinons un exemple : la voix comparativement au vote, donc « Qui a une voix? » par rapport à « Qui a un vote? » Ces questions faussement simples ont des répercussions importantes. Si la génération fondatrice gère encore l'entreprise, comment peut-elle responsabiliser les jeunes membres de la famille et les aider à développer les compétences nécessaires pour assurer la longévité de l'entreprise? La génération suivante peut avoir l'impression que, sans sa voix, « des plans qui nous concernent sans nous inclure ne sont pas pour nous », comme le dirait l'un de mes instructeurs du programme FEA.

J'adore discuter avec les membres des entreprises familiales et apprendre ce qui les passionne et ce qu'ils souhaitent pour la prochaine génération et la prochaine étape de leur famille entrepreneuriale. C'est également un privilège pour moi de voir à quel point les propriétaires d'entreprises familiales me font confiance et me racontent leurs rêves, leurs peurs et leurs échecs. Leur volonté de se lancer à pieds joints dans les outils et les processus que je peux leur offrir en tant que conseillère auprès d'entreprises familiales contribue à préparer un avenir précieux et important pour tous.

Quant à ce que me tient éveillée la nuit, je crois que c'est la même chose qui me motive à travailler le matin : ces dynamiques complexes entre les familles et leurs entreprises. Les conseillers ont tendance à se concentrer sur l'aspect d'exploitation lorsqu'ils offrent des conseils fiscaux, mais des considérations plus importantes sont en jeu et elles devraient faire partie de la conversation. Après tout, l'espoir des générations suivantes est basé sur les rêves des fondateurs.

Publication multilingue

Cette publication est aussi offerte dans les langues suivantes :

Tenez-vous au courant de sujets qui vous intéressent.

Inscrivez-vous aujourd’hui pour avoir accès à du contenu personnalisé en fonction de vos intérêts.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui