• Julianna Obal, Author |
3 minutes de lecture

Beaucoup d'entreprises organisent une grande fête quand le PAPE est terminé. Non seulement pour souligner la contribution de toutes les personnes qui y ont travaillé, mais aussi pour marquer la fin d'une période intense, souvent stressante, pendant laquelle une entreprise privée se convertit en société ouverte.

D'une certaine façon, c'est aussi une fête d'adieu. Une fois le PAPE terminé, bon nombre des conseillers externes qui ont fourni un soutien quotidien et sur appel tout au long du processus vont poursuivre leurs activités ailleurs, laissant la jeune société ouverte affronter le marché.

Une fois l'étape du PAPE franchie, on peut avoir l'impression que le travail est fait et que les choses vont redevenir « normales ». Mais la réalité, c'est que le fait de devenir une société ouverte change radicalement les activités courantes d'une organisation, de sorte que la normalité prend un tout nouveau sens. En fait, quand le PAPE est terminé, le travail ne fait que commencer.

La suite des choses
Une certaine mélancolie post-célébration s'installe parfois, quand on prend conscience que les nombreux processus qualifiés de « suffisamment bons » en vue de la date du PAPE, doivent maintenant être revus pour répondre aux exigences de façon durable. S'il y a un manque de volonté et d'action pour apporter de réels changements, ces processus « suffisamment bons », qui ne sont pas optimaux, pourraient bien devenir permanents.

Plus problématique encore, le sentiment d'urgence pour la mise en œuvre de pratiques exemplaires s'éteint souvent avec le départ des conseillers externes. Les membres de l'équipe interne se retrouvent alors à s'enliser dans les processus existants ou à devoir suivre une formation plus poussée pour leur permettre d'apporter eux-mêmes d'autres améliorations.

Les entreprises qui réussissent le mieux à traverser la période post-PAPE sont celles dont les dirigeants ont établi un plan pour maintenir leur élan, et ce, avant même d'avoir fini de nettoyer après la fête.

(Re)mise en route
Ceux qui ont lu mon billet précédent, Sprinter. Récupérer. Recommencer., ont peut-être dressé une liste des irritants et des occasions d'amélioration qui ont été un peu mis à l'écart pendant le sprint au PAPE. Il est maintenant temps de revoir cette liste, et d'établir des priorités.

Dès le début du processus de PAPE, discutez avec les membres de votre équipe pour évaluer leur degré de préparation à l'obligation de déclaration d'une société ouverte à court terme. Sont-ils prêts pour le premier rapport trimestriel? Pour le premier rapport annuel? Peuvent-ils répondre aux exigences imposées par un nouvel accord de financement, un nouveau régime d'options d'achat d'actions, ou une nouvelle formule compensatoire découlant du PAPE?

Si vous avez des préoccupations ou identifiez des lacunes à court terme, communiquez avec les conseillers externes qui ont participé à la préparation du PAPE. Ils pourront vous aider non seulement à concevoir des politiques, des processus et des mesures de contrôles durables qui s'harmonisent avec votre stratégie d'entreprise et votre historique des capitaux propres, mais aussi à former votre équipe en vue de la transition.

Planifier à long terme
Vous devriez également constituer une équipe chargée de mettre en œuvre des améliorations stratégiques à long terme. Cette équipe aura le mandat d'informer les parties prenantes de la valeur ajoutée de ces améliorations, d'obtenir leur soutien et de créer un conseil de gouvernance pour obtenir les approbations nécessaires. Son rôle consistera aussi à mettre au point une feuille de route comportant des plans de mise en œuvre et à établir les priorités des nouvelles occasions à mesure qu'elles se présenteront.

N'oubliez pas de faire participer les membres de l'équipe de préparation au PAPE à la conception et à la mise en œuvre d'initiatives stratégiques. Nous avons constaté que cela raccourcit considérablement la période de déploiement des changements après le PAPE. Après tout, vous avez déjà investi dans cette équipe en l'aidant à acquérir une connaissance approfondie de votre organisation et de ses processus avant le PAPE. Il est maintenant temps de récolter les bénéfices de cet investissement.

Les exigences d'un processus de PAPE sont telles que vous n'avez pas toujours le temps de mettre en œuvre des changements transformationnels à long terme avant que votre entreprise devienne une société ouverte. Un plan visant à maintenir l'élan après le PAPE et la participation de votre équipe de préparation au PAPE vous aideront à répondre aux obligations courantes d'une société ouverte et à jeter les bases nécessaires pour progresser. Maintenant, c'est l'heure de fêter!

Publication multilingue

Cette publication est aussi offerte dans les langues suivantes :

Tenez-vous au courant de sujets qui vous intéressent.

Inscrivez-vous aujourd’hui pour avoir accès à du contenu personnalisé en fonction de vos intérêts.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui