• Sebastian Distefano, Author |
2 minutes de lecture

Vous n'avez pas besoin de moi ou de quiconque pour vous dire à quel point la pandémie de COVID-19 nous a mis à l'épreuve, d'un point de vue tant collectif qu'individuel. Nous nous sommes tous sentis à l'occasion déconnectés, désengagés, découragés. J'ai moi-même eu des moments d'abattement, bien sûr.

Heureusement, l'une des plus grandes forces de KPMG est son personnel. Nous sommes une organisation axée sur les valeurs – une grande famille, quoi. Le fait de devoir travailler de la maison nous a donné la chance de découvrir de nouvelles façons d'établir des rapports, de regarder au-delà de soi et d'apprendre à mieux connaître nos collègues. D'une certaine manière, on pourrait dire que cette séparation nous a même réunis.

Tout au long de la pandémie, j'ai été inspiré par la gentillesse, la compassion et la sollicitude dont ont fait preuve les plus de 3000 employés de la RGT – et, en fait, l'ensemble du personnel de KPMG au Canada. Ils ont fait montre d'un engagement indéfectible envers leurs proches, leurs coéquipiers, nos clients et les personnes dans le besoin. J'ai été très impressionné par la façon dont nos employés se sont soutenus mutuellement, ont pris soin les uns des autres, donné un sens à la crise et trouvé des solutions à des problèmes que nul n'aurait pu prévoir.

À mon avis, si nous avons prospéré en dépit des circonstances, c'est entre autres parce que nous avons tôt pris conscience de l'importance de la famille : de la nôtre tout comme de celle que forme KPMG. Grâce à cette prise de conscience, nous n'avons jamais perdu espoir, dévié de notre trajectoire, ni oublié notre raison d'être. Mieux encore : nous avons aidé nos prochains, dans nos communautés et dans les pays en difficulté. Nous avons pris position contre le racisme, la haine et la discrimination sous toutes leurs formes. Nous avons été et continuons d'être solidaires de nos sœurs et frères autochtones au fil d'horribles découvertes.

En ce moment où la lumière au bout du tunnel s'avive et où un sentiment d'espoir et d'optimisme mesuré nous gagne, il nous est apparu nécessaire de montrer au monde que la pandémie nous aura rendu plus forts, plus sages et plus gentils qu'auparavant.

Un vidéoclip du groupe torontois The Neighbourhood Watch nous a incités à célébrer (et, espérons-le, à inspirer encore plus) notre personnel. Nous avons donc fait équipe avec le groupe et travaillé avec les mêmes étudiants qui avaient réalisé, filmé et monté le vidéoclip original pour en créer un nouveau mettant en vedette nos employés. Un vidéoclip pour montrer à nos clients et à nos communautés que nous ne nous payons pas de mots lorsque nous affirmons : nous sommes ensemble, pour le mieux.

Au cours de plusieurs fins de soirée, l'équipe a filmé certains de nos employés et des membres de leur famille chez eux, à leur fenêtre. Séparés, mais pas seuls. À sourire et à danser. Prêts pour un nouveau départ.

Quand j'ai visionné la vidéo pour la première fois, je me suis senti de nouveau incroyablement fier de nos employés et de leur famille – la nôtre, en vérité – pour leur dévouement, leur persévérance et leur engagement. Pour leur humanité. Ainsi, et jusqu'à ce que nous nous retrouvions ensemble (bientôt, j'espère), je l'offre au nom de la famille KPMG à toutes les familles.

Publication multilingue

Cette publication est aussi offerte dans les langues suivantes :

Tenez-vous au courant de sujets qui vous intéressent.

Inscrivez-vous aujourd’hui pour avoir accès à du contenu personnalisé en fonction de vos intérêts.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui