• Mary Jo Fedy, Author |
3 min read

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les propriétaires d'entreprises familiales de la première génération retardent l'inévitable, à savoir le transfert de la responsabilité de l'entreprise aux générations suivantes. De nombreux gens d'affaires avec qui j'ai travaillé pensaient que leurs enfants n'étaient tout simplement pas prêts à prendre la relève ou que leur héritage risquait de s'effacer entre les mains d'un acquéreur extérieur. Les propriétaires de la première génération qui ont parfois passé la majeure partie de leur vie à bâtir l'entreprise sont incapables d'imaginer leur vie autrement.

Ces motifs d'hésitation sont compréhensibles. Après tout, il est difficile de tracer une ligne de démarcation entre son identité et son gagne-pain lorsque les deux sont liés depuis si longtemps, d'autant plus que la réussite d'une entreprise tient souvent à l'attachement émotionnel du propriétaire envers celle-ci. Dans un sens, l'entreprise est la famille.

Néanmoins, reporter trop longtemps la planification de la relève comporte aussi certains dangers et peut :

  • Priver les générations suivantes de leurs droits. Le succès d'une entreprise repose sur la mobilisation de la main-d'œuvre. Cela peut être difficile à maintenir si la première génération semble réticente à laisser aux deuxième et troisième générations leur tour à la barre. J'ai vu des dirigeants octogénaires, voire nonagénaires, garder le contrôle si longtemps que leurs enfants se sentent coincés dans leur poste, s'ils ne l'ont pas déjà quitté. Au fil du temps, ce manque de confiance apparent peut saper le moral, générer du ressentiment et donner aux générations suivantes le sentiment d'être privées de leurs droits.
  • Freiner l'innovation. Les organisations prospèrent en apportant de nouvelles idées et perspectives. Empêcher les deuxième et troisième générations (sans parler des personnes extérieures) d'occuper des postes de direction risque fort d'entraver la croissance future. Sans diversité de pensée et sans place pour l'innovation, les entreprises perdent leur avantage concurrentiel et commencent à stagner.
  • Nuire à l'acquisition de connaissances. Le transfert des connaissances et des compétences de la première génération à la suivante est une étape essentielle de la transition du pouvoir. Pourtant, si la question de la relève n'est jamais abordée, les jeunes générations ne recevront probablement pas la formation et les conseils dont elles ont besoin pour prouver leur valeur et l'hypothèse selon laquelle elles ne sont pas prêtes à succéder à leurs parents devient une prophétie qui se réalise d'elle-même.
  • Créer des tensions culturelles. Les employés sentent les tensions au sein de l'entreprise. Le ressentiment que les jeunes générations pourraient éprouver à l'égard des plus anciens ou la présence d'un drame familial risquent de miner le moral et la mobilisation du personnel. Par conséquent, même si la relève n'est pas encore une urgence ou même une option, les familles doivent engager une conversation ouverte et honnête et fixer des attentes claires – et ce, le plus tôt possible. Sinon, l'absence de vision d'avenir peut devenir un terrain fertile pour les rumeurs et les suppositions mal informées.
  • Réduire les rendements. La vie est faite de hauts et de bas : nous grandissons tous, nous espérons nous épanouir et nous finissons par décliner. Il y a toujours beaucoup à apprendre en cours de route – et tout autant à enseigner. En attendant, admettre que quelqu'un d'autre pourrait avoir l'énergie, les compétences et la passion nécessaires pour faire avancer l'entreprise n'est pas une faiblesse. C'est reconnaître qu'une entreprise doit évoluer et qu'une seule personne ne peut pas être éternellement à la barre.

Tout le monde sait qu'il n'est jamais facile de renoncer au pouvoir. Et c'est normal. Mais qu'il soit prêt ou non, tout propriétaire d'une entreprise familiale doit un jour ou l'autre se résigner à passer le flambeau. Comme je l'ai déjà dit, la planification de la relève est un processus. Plus tôt vous le commencerez, plus vite vous permettrez à vos héritiers de briller, mais aussi de faire prospérer l'héritage pour les générations qui suivent.

Publication multilingue

Cette publication est aussi offerte dans les langues suivantes :

Tenez-vous au courant de sujets qui vous intéressent.

Inscrivez-vous aujourd’hui pour avoir accès à du contenu personnalisé en fonction de vos intérêts.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui