CityScape

  • Ross Homeniuk, Author |

3 minutes de lecture

Comme il en a été question dans tous les articles de la présente série (partie 1, partie 2 et partie 3), la pandémie de COVID-19 aura des répercussions à long terme sur les municipalités et leurs façons de planifier, de concevoir et d'offrir les services municipaux. Surtout, elle changera les besoins futurs en matière d'exploitation et d'infrastructures et, en fin de compte, la priorité des dépenses municipales. Bienvenue dans la prochaine « nouvelle réalité ».

Pour l'instant, les spéculations vont bon train au sujet des répercussions de la pandémie sur notre mode de vie, sur nos habitudes de travail et nos loisirs une fois qu'elle sera derrière nous. Les nouvelles règles auront une incidence réelle sur la demande imposée aux infrastructures existantes et sur nos façons de planifier et de concevoir les nouveaux éléments d'actif. S'il reste de nombreuses questions encore sans réponse, des thèmes communs et d'autres interrogations ont fait surface et devraient être au centre des préoccupations des municipalités et de leurs dirigeants lorsqu'ils planifient des investissements dans les infrastructures publiques :

  • Le milieu de travail : Si la distanciation physique a modifié la façon d'utiliser l'espace, du moins à moyen terme, notre expérience du télétravail a démontré que de nombreuses fonctions peuvent se dérouler à distance sans que la qualité des services en soit affectée. De quels types d'espaces de travail aurons-nous besoin pour utiliser au mieux les installations existantes? Quel sera l'impact sur la décision d'en construire de nouvelles?
  • La mobilité et le transport : De nouvelles normes d'affaires et de société sont en train de redéfinir ce qu'« aller au travail » veut dire. L'acceptation croissante du télétravail pourrait entraîner la réduction de la circulation aux heures de pointe sur les grands axes routiers. Entre-temps, les nouvelles préférences des utilisateurs et les autres mesures pourraient grandement transformer la demande et les attentes à l'égard des réseaux de transport. Quelles modifications aux systèmes et aux services permettront de tirer le meilleur parti de ces changements? Qu'arrivera-t-il avec les parcs de véhicules et l'infrastructure?
  • Les installations et les places publiques : Les risques réels ou perçus changeront la demande et les attentes pour ce qui a trait aux programmes de loisirs collectifs et aux sports d'équipe. Certaines mesures de précaution auront une incidence sur le nombre de participants et sur la façon de les accommoder. Comment les installations, les sites et les équipements peuvent-ils être adaptés pour répondre à ces besoins?
  • La maintenance et la construction : Les mesures de précaution seront intégrées à bon nombre de nos activités habituelles de maintenance et de construction, ce qui pourrait avoir une incidence sur la disposition des lieux de travail, sur les calendriers d'exécution et sur le travail accompli. Comment les modifications influenceront-elles les facteurs économiques entourant les divers programmes d'infrastructures? Quelles seront les répercussions sur les modèles de prestation et les chaînes d'approvisionnement? Qu'est-ce que cela signifie pour les travaux déjà prévus dans les budgets? Et comment les analyses de rentabilisation et les priorités des travaux à venir peuvent-elles être prises en compte et adaptées?

Peu importe l'angle sous lequel on examine le fonctionnement et les infrastructures des municipalités, les répercussions à long terme de la pandémie seront de taille et exigeront une vaste transformation des politiques, des pratiques et des outils habituels des municipalités. Les coûts associés seront élevés et détermineront les budgets et les dépenses des municipalités pour de nombreuses années. Bien que l'exercice risque d'être difficile, une réflexion honnête sur les questions primordiales permettra aux dirigeants municipaux d'y voir plus clair pour traverser efficacement la tempête provoquée par le coronavirus de manière à anticiper la suite et à s'y préparer.

Intéressant