• Matt Everson, Author |
4 minutes de lecture

S'il y a une chose dont je suis certain dans la vie, c'est que mes parents vont toujours me consulter pour savoir comment utiliser leurs nouveaux cellulaires. Bien sûr, ils savent vanter les prouesses de leur tout nouveau téléphone à écran large compatible avec la 5G et doté de la reconnaissance faciale, de la commande vocale et d'une caméra à très haute résolution. Toutefois, cette description est accompagnée d'un sourire avenant et de la question à peine audible : « Peux-tu me montrer comment faire? ».

Ce même scénario se reproduit au quotidien dans les projets de transformation numérique, où les grandes entreprises connaissent les promesses associées à l'évolution de leurs plateformes technologiques actuelles et à l'adoption de nouvelles technologies, alors même que des questions fondamentales quant au fonctionnement de ces nouveautés demeurent sans réponse. Tout comme c'est le cas avec mes parents, l'enthousiasme suscité par l'adoption de nouvelles technologies est alimenté par la promesse, toute simple, de pouvoir accomplir davantage. En termes plus élaborés, il s'agit de possibilités au potentiel énorme permettant à l'utilisateur de se détacher du statu quo pour franchir une nouvelle frontière.

Montrer à mes parents comment utiliser la technologie et en tirer parti a été tout aussi formateur pour moi. En les guidant vers l'avenir numérique et en les aidant à prendre de l'assurance, je suis devenu leur conseiller de confiance. C'est ainsi que j'ai élaboré un processus en trois étapes que j'ai nommé « Le test des parents ». Il permet de comprendre où en est une organisation dans son parcours numérique et comment l'aider à se transformer à l'aide de n'importe quelle nouvelle technologie.

« Le test des parents » est une forme de liste de contrôle de la transformation numérique qui aide à cibler les besoins, à examiner les exigences réelles de changement et à éviter le mieux possible les faux pas.

Première étape : laisser parler les parties prenantes
Si elles doivent être comprises, les demandes pour relever un défi numérique n'ont pas à être obéies à la lettre. Certes, il est essentiel d'aller plus loin que de simplement expliquer à ses parents comment adopter de nouvelles technologies, mais il n'est pas nécessaire de le faire en déversant massivement dans un élan de bonne conscience toutes vos années d'expérience en tant que féru de l'informatique. Prenez le temps d'écouter ce que recherchent vos parties prenantes, les défis qu'elles doivent surmonter et ce dont elles pensent avoir besoin. Ce faisant, vous découvrirez peut-être les vrais objectifs de leur demande, ouvrant la voie à une véritable croissance numérique grâce à une meilleure compréhension de leur désir de passer la prochaine étape technologique et de ce que cela leur apportera à long terme.

Deuxième étape : se concentrer sur le défi à relever, plutôt que sur le résultat escompté
Combien de fois avez-vous entendu vos parents dire quelque chose comme « Je veux juste faire ça! » tandis qu'ils remuent leur téléphone dans tous les sens en tapotant l'écran sans que cela ne donne aucun résultat? Bien que cette image de vos parents puisse sembler amusante, il ne faut pas oublier qu'elle cache une réalité frustrante : vos parents veulent faire fonctionner ce qui est censé fonctionner, mais n'y arrivent pas. Dans ces situations, évitez de parler du résultat à venir, surtout lorsque ce sont des arguments marketing, entre autres, qui ont poussé les personnes en question à se procurer la technologie au départ. Tentez plutôt d'apaiser leur frustration pour les aider à réussir, car pour répondre à tout besoin numérique, il faut poser des questions bien précises sur ce que les parties prenantes désirent accomplir avec leur nouvelle capacité technique.

Troisième étape : garder le cap sur les étapes concrètes qui mènent à la réussite
Je ne sais plus combien de fois mes parents ont cité la fable du lièvre et de la tortue en me disant « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Chaque fois, ils avaient bien raison. C'est la même chose pour la transformation numérique : vous devez toujours préparer un guide des étapes à suivre qui permet à vos parties prenantes de visualiser le chemin à emprunter. Pour réaliser pleinement la promesse des nouvelles capacités, possibilités et caractéristiques emballantes, il faut un parcours balisé et un rythme modéré. Des étapes simples constituent le meilleur moyen de s'assurer qu'en pratique l'utilisateur final comprend les concepts numériques plus imposants tandis qu'il fait face au changement et s'y adapte.

La patience vient à bout de tout
Nous devrions aborder le travail avec nos parties prenantes de la même façon que nous aidons nos parents à adopter de nouvelles technologies dans leur vie au quotidien : avec patience. La vitesse à laquelle évolue l'environnement numérique peut faire peur, mais un conseiller de confiance se révélera être l'un des éléments les plus importants d'une transformation numérique réussie. Ainsi, pour réellement apporter de la valeur à la transformation numérique et aider vos parties prenantes à franchir la ligne d'arrivée, il est essentiel de garder à l'esprit « le test des parents ».

On pourrait aussi résumer le tout par ce conseil : parlez moins et écoutez plus.